Natalie Choquette: la reine s'amuse

«Je pense que ma force est dans la...

Agrandir

«Je pense que ma force est dans la fantaisie, dans l'humour et en même temps dans l'interprétation. Parce que je ne me moque jamais de la grande musique. Je veux la partager avec ceux qui pensent qu'ils ne sont pas assez connaisseurs ou qu'ils vont s'ennuyer. Je me dis : "Si je peux leur donner le goût..."» - Natalie Choquette

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) La dernière fantaisie musicale de Natalie Choquette? Personnifier sa majesté la reine Elizabeth 1re d'Angleterre, le temps d'une escapade thérapeutique au pays de la fantaisie. Intitulée Diva by Night, sa proposition visite aussi bien le monde de l'art lyrique que celui de la chanson française.

La trame du spectacle présenté dans le cadre du Festival d'opéra de Québec joue assez librement avec le temps historique et la vraisemblance. La reine est déprimée et l'ambassadeur du duc d'Anjou a reçu le mandat d'éloigner pendant quelque temps Sa Majesté des tracas de la politique et du climat exécrable de son pays. Ce voyage en France servira de prétexte à une série de situations plus loufoques les unes que les autres.

Pour la première fois dans un spectacle, Natalie Choquette incarne un seul personnage du début à la fin, une sorte de défi pour elle. «Je me demandais si j'allais pouvoir y arriver. Et puis je dois vous dire que je suis vraiment tombée amoureuse du personnage. Je pense que c'est ça, le truc. Quand on approfondit vraiment et qu'on comprend ce qu'on veut prêter au personnage, on s'y attache. C'est ce qui me porte.»

Le pianiste Dominic Boulianne et le violoncelliste Dominic Painchaud l'accompagnent sur scène. La costumière Rossignol a travaillé pendant des mois sur un costume de reine qui devrait en mettre plein la vue. 

L'humour occupe une grande place. Il cherche en particulier à faire ressortir chez chacun des peuples, le français et l'anglais, des caractéristiques attachantes qui font sourire. Natalie Choquette ne peut s'empêcher d'être fidèle à elle-même. Le concert sérieux, ce n'est pas son truc. «Je pense que ma force est dans la fantaisie, dans l'humour et en même temps dans l'interprétation. Parce que je ne me moque jamais de la grande musique. Je veux la partager avec ceux qui pensent qu'ils ne sont pas assez connaisseurs ou qu'ils vont s'ennuyer. Je me dis : "Si je peux leur donner le goût..."»

Non, Natalie Choquette ne se considère pas comme une chanteuse d'opéra «normale». «Je suis avant tout une entertainer, une créatrice et une éducatrice aussi. Ce sont trois choses qui me passionnent.» 

Son nouveau spectacle, elle l'a voulu sans prétention. «C'est très théâtral. On ne s'en va pas à un récital d'opéra, mais pas pantoute. J'appellerais ça un moment particulier. Il y a des airs d'opéra, mais il y a aussi des airs de cabaret, du Dalida, du Kurt Weill, du Purcell, du Handel. On va sentir le parfum de l'Angleterre élisabéthaine, celui du Paris d'Amélie Poulain, celui de la côté d'Azur et celui de la promenade des Anglais.»

Elle tient également à préciser que sa démarche ne prétend pas à l'exactitude historique. Elizabeth n'a jamais quitté l'Angleterre. Et comme elle a vécu au XVIe siècle, elle ne peut avoir connu ni l'opéra Carmen ni le french cancan, encore moins Piaf. Raison de plus pour les lui faire découvrir.

Diva by Night cherche parallèlement à faire découvrir une importante figure féminine de l'histoire. «La grande conclusion, c'est de voir la grandeur de ce personnage qui a décidé de sacrifier sa vie pour son peuple. À une époque où c'était les hommes qui contrôlaient les femmes, cette femme a décidé de garder le contrôle pour le bien de son peuple.» 

=> Vous voulez y aller?

  • Quoi : Diva by Night
  • Qui : Natalie Choquette
  • : salle Octave-Crémazie, Grand Théâtre de Québec
  • Quand : jeudi à 20h, en supplé-mentaire vendredi à 20h
  • Billets : 35 $ et 40 $
  • Tél. : 418 643-8131
  • Info : grandtheatre.qc.ca

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer