Marcin Dylla: la beauté unique de la guitare

En plus d'animer une série de cours de... (photo marcindylla.com)

Agrandir

En plus d'animer une série de cours de maître, Marcin Dylla présente un récital solo, samedi soir, à Françoys-Bernier.

photo marcindylla.com

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Québec) Difficile d'écouter Marcin Dylla sans tomber amoureux de la guitare classique. Comme on peut le constater dans les nombreuses vidéos qui circulent sur le Web, son jeu se distingue par sa fluidité, sa simplicité et son intelligence.

À l'Académie de musique du Domaine Forget, on réclamait la présence du virtuose polonais depuis déjà quatre ou cinq ans. Cet été, son calendrier compte enfin une escale à Saint-Irénée.

En plus d'animer une série de cours de maître, Marcin Dylla présente un récital solo, samedi soir, à Françoys-Bernier. Le Soleil a profité de son passage pour lui poser quelques questions.

Q Entre 1996 et 2007, vous avez récolté 19 premiers prix, dont celui du prestigieux concours international de la Guitar Foundation of America. Qu'est-ce qui a bien pu vous pousser à participer à de si nombreux concours?

R Ah! Je dois être quelqu'un de compétitif! Sérieusement, je trouve que les concours sont une grande source de motivation pour les jeunes. C'est aussi une façon de découvrir ce qui se fait ailleurs dans le monde, d'observer des interprètes des autres pays et de recevoir les conseils des juges. Bien sûr, il y a plusieurs concours où j'ai remporté le deuxième ou le troisième prix, d'autres où je n'ai pas même atteint la finale - c'est naturel, nous sommes des humains, pas des robots. Dans un monde qui offre aujourd'hui plusieurs concours différents aux jeunes, les conséquences sont moins dramatiques. C'était ma vie comme étudiant. Ensuite est venu un temps où je ne pouvais plus participer à des concours parce que j'avais trop de récitals à donner.

Q Au Domaine Forget, vous allez animer des cours de maître. Quelle place occupe l'enseignement dans votre vie professionnelle?

R Une place assez grande. Dans la plupart des festivals où je me rends durant l'été, j'en profite pour enseigner. C'est bien du point de vue artistique. Dans un concert, vous vous exprimez comme musicien et le public écoute. Mais les gens me disent souvent qu'ils apprécient davantage mes récitals lorsqu'ils ont assisté à mes cours de maître. C'est probablement vrai. Quand on peut discuter de musique, aborder des questions entourant l'interprétation, certaines choses deviennent plus claires.

Q Quand on vous écoute, on comprend que le jeu dépasse la guitare elle-même, que le style transcende l'instrument. Vous pourriez à la limite jouer du piano ou diriger un orchestre, vous le feriez dans le même esprit...

R Merci beaucoup! Je crois que c'est le but de tout instrumentiste : utiliser son instrument pour faire de la musique. C'est toute la différence entre un guitariste et un musicien. Le guitariste se contente de jouer à l'intérieur des limites techniques de l'instrument. Un musicien, lui, cherche à communiquer avec l'auditoire, peu importe l'instrument qu'il ou qu'elle utilise.

Q Au fait, pourquoi avoir choisi la guitare?

R Pour être honnête, ce n'était pas vraiment ma décision. J'ai commencé à l'âge de six ou sept ans. On m'a sans doute demandé quel instrument j'aimerais jouer. Je ne sais plus. Peut-être que c'est le seul instrument que je connaissais ou que mes parents ont décidé pour moi. Mon premier professeur était incroyablement bon, alors j'ai eu envie de continuer. À l'adolescence, j'ai pris conscience que je n'étais pas trop mauvais et qu'il était un peu tard pour choisir un autre instrument. Mon cheminement artistique a été plutôt simple et naturel.

Q Quand on vous écoute, on a aussi l'impression que les possibilités de la guitare sont illimitées...

R Jouer de la guitare, c'est découvrir la beauté et la valeur qu'aucun autre instrument ne possède. Je crois que c'est vrai pour tous les instruments. Reste qu'après des années de pratique, il y a plusieurs raisons pour lesquelles j'aime autant la guitare. Elle permet de créer des couleurs délicates, des sonorités subtiles, elle peut aussi être très expressive, comme dans la musique espagnole. Mais aussi, la guitare est un instrument polyphonique, on peut jouer la mélodie et l'accompagnement au même moment, ou plusieurs voix en même temps. C'est un des rares instruments avec lesquels on peut donner un récital solo complet. Croyez-moi, dans une salle bien calibrée, pas trop grande, avec une bonne acoustique, j'ai la certitude que les auditeurs peuvent apprécier la complexité de ce son.

Q Pouvez-vous nous parler du programme du récital que vous présentez à la salle Françoys-Bernier?

R J'aime vraiment la musique de Manuel Maria Ponce. Ce compositeur mexicain a écrit plusieurs belles pièces pour la guitare. Ces 10 dernières années, j'en place toujours une dans mes programmes. Cette fois, je vais jouer Thème, Variations et Fugue sur "Les folies d'Espagne", à mon avis un chef-d'oeuvre. C'est une pièce profonde, sérieuse, pas si spectaculaire à première vue, mais en concert, ça fonctionne magnifiquement. Ça établit un solide contact avec l'auditoire. La deuxième pièce, Sonate de la solitude de Peteris Vasks, semble complètement différente du point de vue du style et de l'époque. Le début est relativement moderne, mais peu à peu le compositeur revient à la tonalité, à l'expression classique et romantique. [...] La deuxième partie du récital est plus traditionnelle, avec des pièces légères comme la Sonate de Diabelli, l'Hommage à Chopin d'Alexander Tansman - parce que je suis Polonais! - et, pour finir, la Sonata para guitarra, une pièce douce et délicate de Roberto Sierra.

Vous voulez y aller?

Qui : Marcin Dylla, guitariste

Quand : aujourd'hui à 20h

Où : salle Françoys-Bernier du Domaine Forget

Billets : 39 $

Info : 418 452-3535 ou 888 336-7438

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer