Une tournée de concerts classiques dans les villages de la Côte-Nord

L'Orchestre à cordes de Baie-Comeau apportera sa musique... (Photo fournie par l'Orchestre à cordes de Baie-Comeau)

Agrandir

L'Orchestre à cordes de Baie-Comeau apportera sa musique dans les communautés isolées de la Basse-Côte-Nord au courant du mois d'août.

Photo fournie par l'Orchestre à cordes de Baie-Comeau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Steeve Paradis

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Baie-Comeau) L'Orchestre à cordes de Baie-Comeau (OCBC) a décidé de sortir des sentiers battus cet été en présentant une série de concerts dans tous les villages de la Basse-Côte-Nord desservis par le navire Bella-Desgagnés. Ces concerts seront réalisés dans des conditions pas évidentes pour des musiciens...

«Chacune des escales dure entre une heure trente et trois heures. On a donc juste assez de temps pour se rendre à l'église du village, si elle est assez grande pour nous recevoir, de faire le concert et de retourner ensuite au bateau», a expliqué l'homme derrière cette idée, Martin Caron, ci-devant directeur artistique et chef d'orchestre de l'OCBC.

Cette bien nommée Tournée des clochers s'amorce le 3 août à Sept-Îles, où l'orchestre fera des répétitions ouvertes au public à la chapelle du Vieux-Poste. Le lendemain, spectacle à Havre-Saint-

Pierre, et le 5, prestations à Natashquan et à Kegaska.

C'est de cet endroit que l'OCBC, formé de 16 musiciens pour l'occasion, montera à bord du Bella-Desgagnés. La série de concerts s'arrêtera ensuite à La Romaine, à Harrington Harbour, à Tête-à-la-Baleine, à La Tabatière, à Pakuashipi et à Blanc-Sablon. L'heure du spectacle sera dictée par l'heure de passage du navire. S'il fait nuit lors de l'aller, le concert aura lieu lors du retour.

«Région oubliée»

Mais pourquoi diable la Basse-Côte-Nord, où les conditions ne seront sûrement pas idéales pour un orchestre à cordes? «Parce que c'est une région oubliée de tous, les laissés-pour-compte du Québec. Ils n'ont jamais eu de visite d'un orchestre chez eux», a lancé M. Caron, qui souligne que, pour ses musiciens, il s'agira de «l'aventure d'une vie, puisque très peu de gens ont l'occasion de se rendre en Basse-Côte-Nord».

Le directeur artistique convient qu'il s'agit d'un projet «vraiment particulier» et que le contact avec les gens sera réduit au strict minimum en raison du temps restreint. «Mais la musique, ça demeure un excellent moyen de communiquer et elle est universelle. C'est de cette façon qu'on rejoindra les communautés innues, anglophones et francophones qu'on visitera dans cette tournée», a-t-il ajouté.

Les pièces qui seront interprétées lors de la Tournée des clochers seront celles du concert de mai dernier de l'OCBC, Prendre un enfant par la main. En plus de morceaux d'inspiration classique, on y trouvera de la musique traditionnelle celte, un répertoire apprécié dans ce coin de pays. Quelques compositions du chef Caron sont aussi au programme, sans oublier la musique du film La grande séduction, tourné à Harrington Harbour.

À partir de Kegaska, l'Orchestre à cordes de Baie-Comeau sera suivi par une équipe de Télé-Québec, qui créera à partir de cette tournée des capsules pour sa plateforme Web La Fabrique culturelle, qui pourront être vues à compter du mois de septembre.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer