Sum 41 et Hedley à Expo Québec

Hedley... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Hedley

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Isabelle Houde</p>

(Québec) Expo Québec avait promis un retour à la base, et voilà, c'est maintenant chose faite avec la programmation musicale. Deux groupes rock canadiens (Hedley et Sum 41), retour de «l'enfant chéri» Éric Lapointe, des artistes chouchous d'ici (Roch Voisine, Kaïn), un soupçon de nostalgie (Les années bonheur), et une soirée électro seront à l'affiche de l'événement qui se tiendra du 14 au 23 août.

Il ne reste que les spectacles d'ouverture et de clôture à dévoiler. Si Vincent Beaulieu, responsable de la programmation, promet pour ces deux dates des artistes internationaux, le reste de la programmation vise large... avec des valeurs sûres. Une programmation très différente de celle de l'an dernier, où plusieurs groupes internationaux moins grand public étaient de la partie (Wu-Tang Clan, Air Supply, Flaming Lips et Hollywood Undead, notamment).

Ce renouveau très grand public vient après le virage jeunesse des dernières années qui n'a pas rempli ses promesses. Comme le révélait Le Soleil cet hiver, devant la faiblesse de l'assistance l'an dernier, l'organisation a commandé un sondage «auprès de ceux qui ne venaient plus à Expo Québec», a précisé Vincent Dufresne, aussi conseiller à la Ville de Québec.

Du côté musical, «les gens voulaient des spectacles où ils connaissaient les artistes», a-t-il poursuivi. «On a donc voulu revenir à une programmation où les gens viennent voir ou même revoir un produit qu'ils connaissent», admet d'emblée M. Dufresne. Le retour d'Éric Lapointe, qui a fait «salle» comble l'an dernier, incarne cette volonté. «Entre Éric Lapointe et Expo Québec, il y a quelque chose de spécial qui se passe», a souligné Vincent Beaulieu. «C'est un peu notre enfant chéri!»

Du côté rock, les groupes canadiens Hedley et Sum 41 devraient rallier leur lot d'admirateurs en début et en fin de festival, les 15 et 21 août.

Pour les amateurs de country et de folk, c'est le dimanche 16 août qui est à noter au calendrier. Roch Voisine et Yoan, gagnant de La voix, offriront un programme double sur les terrains d'Expo Cité.

Le lundi 17 août, c'est un tout autre public - nostalgique, celui-là - que tentera d'attirer Expo Québec, avec la présentation du spectacle Les années bonheur, mettant en vedette Michel Louvain, Chantal Pary et Renée Martel.

Le groupe Kaïn, un habitué des festivals et des scènes extérieures, fera quant à lui un arrêt le mardi 18 août.

Emboîtant le pas au Festival d'été, Expo Québec a aussi réservé une soirée à la musique électro, une demande qui est elle aussi venue du public à travers le sondage. C'est aux DJ MAKJ et Thomas Newson qu'a été confié le soin d'animer cette soirée de danse, qui mettra aussi en vedette les DJ québécois Domeno et Fred McLovin.

Plusieurs groupes de la région assureront les premières parties des spectacles. Expo Québec teste aussi une nouvelle formule, avec des billets d'avant-scène à 100 $, qui comprennent aussi une journée d'accès à l'événement.

****

Moins cher, plus flexible

Si le reste de la programmation d'Expo Québec doit être annoncée bientôt, Vincent Dufresne a confirmé, jeudi, que le coût des billets serait revu à la baisse. La formule revient aussi à ce qu'elle était par le passé: un coût d'entrée pour le site et ses activités générales, avec un paiement à la pièce pour les manèges et le karting. L'an dernier, les gens devaient payer un prix unique qui comprenait aussi l'accès illimité aux manèges. De quoi déplaire à ceux qui n'aiment pas les sensations fortes, mais qui voulaient tout de même prendre part à l'événement.

Il en coûtera 15 $ pour accéder au site, ce qui comprend les activités générales comme le Manoir des horreurs, la Grande ferme, le Safari urbain et les spectacles. Des billets à l'unité, à la journée ou à la semaine seront offerts pour l'accès aux manèges et au karting. Des laissez-passer pour toute la durée de l'événement (sans les manèges) sont aussi déjà en vente, au coût de 30 $, dans les Couche-Tard. Dès le 14 juillet, ce prix augmentera à 40 $.

Un retour à la base, encore une fois, collé aux souhaits des gens sondés par l'organisme. «Après autant d'années d'existence, il était normal d'essayer de nouvelles choses devant une baisse d'achalandage, comme le virage jeunesse», a-t-il commenté. «Mais on est là pour redonner Expo Québec aux gens de Québec», a-t-il martelé, ajoutant que l'événement est un tout, et que les gens doivent avoir autant envie de se promener sur le site dans le jour que de rester le soir pour assister aux spectacles.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer