John Mellencamp: retrouvailles sans nostalgie (ou si peu)

John Mellencamp, un inépuisable chewing gum entre les dents, s'est... (Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

John Mellencamp, un inépuisable chewing gum entre les dents, s'est chargé de convaincre les spectateurs avec un show bien rodé.

Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Ça faisait un bail qu'on avait vu John Mellencamp dans les environs. Pour renouer avec ses fans, mardi, au Grand Théâtre, l'Américain n'a pas joué la carte de la facilité. S'il a dépoussiéré de vieux succès, il a tout autant fait place à des titres méconnus.

Oui, ça faisait longtemps que Mellencamp nous avait visités et, visiblement, une bonne part du public n'était pas familière avec son matériel des 15, voire des 20 dernières années. Qu'importe, Mellencamp, un inépuisable chewing gum entre les dents, s'est chargé de les convaincre avec un show bien rodé. Entouré de six musiciens, l'artiste de 63 ans a lancé le concert avec quatre pièces en rafale. Du neuf, d'abord, du récent Plain Spoken (2014), puis un retour en arrière qui a éveillé la foule, grâce à Small Town. Prenant la parole pour la première fois, Mellencamp a alors averti les spectateurs qu'ils entendraient des chansons qu'ils connaissaient, d'autres qu'ils ne connaissaient pas et certaines qu'ils avaient oubliées.

Vrai que, souvent, le public était plus à l'écoute qu'en liesse. Mais on ne peut pas dire qu'il s'est ennuyé. Le band de Mellencamp était en pleine possession de ses moyens et les arrangements des chansons étaient réussis, intégrant de manière adroite ici le violon, là l'accordéon, l'orgue Hammond ou encore la guitare slide. Difficile de résister à la reprise de Stones in My Passway, de Robert Johnson, ou encore à la ballade bluesy The Full Catastrophe, servie piano-voix, une cigarette à la main.

Plaisirs variés

Mellencamp a aussi su varier les plaisirs, opposant des segments avec l'ensemble de son groupe à des passages dépouillés. Il a même eu l'idée de proposer un bref pot-pourri instrumental de vieux titres. Le vétéran, qui n'a rien perdu de son aisance vocale, bien que sa voix ait mûri avec l'âge, n'a pas craint non plus de passer le micro à Carlene Carter, à qui il avait aussi confié la tâche de chauffer les planches. Digne fille de June Carter, familière avec la scène depuis son enfance, celle-ci ne manque pas d'aplomb. Elle a rejoint le chanteur le temps de deux titres tirés de la comédie musicale Ghost Brothers of Darkland County, que Mellencamp a imaginée avec le romancier Stephen King.

Celui qui s'est déjà fait appeler John Cougar savait qu'entre deux compositions moins connues, il devait aussi plaire à son public. C'est ainsi qu'on s'est retrouvé avec Jack and Diane, livrée seul à la six cordes. «Je ne sais plus pourquoi je la joue celle-là, j'imagine que c'est parce que vous l'aimez», a-t-il dit en introduction. De fait, les fans avaient envie de s'éclater dessus or quand ils se sont mis à chanter le refrain trop tôt, Mellencamp s'est arrêté une première fois, pour rire un peu d'eux. Puis il a repris pour s'arrêter encore et demander s'il devait l'achever... On aura eu, au final, une version bâclée...

En revanche, quand il a sorti Paper in Fire, puis, en fin de parcours, les Crumblin' Down ou Authority Song, il ne les a pas faites à moitié et s'est même permis de danser. C'est sur les airs de Cherry Bomb, dont le caractère nostalgique était pleinement assumé, que Mellencamp a décidé de clore le concert. En dépit d'un tour de chant généreux de deux heures, plusieurs se sont désolés qu'il n'offre pas de rappel.

Partager

À lire aussi

  • John Mellencamp: le gentil dictateur

    Sur scène

    John Mellencamp: le gentil dictateur

    Avec des succès comme Hurts so Good ou Jack & Diane, l'album American Fool a propulsé John Mellencamp (alors John Cougar) au... »

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer