1,7 million$ à Flip FabriQue pour le spectacle à l'Agora cet été

Les acrobates de Flip Fabrique... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Les acrobates de Flip Fabrique

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Québec) La troupe Flip FabriQue range ses valises pour l'été et revient à la maison le temps de présenter le spectacle de cirque gratuit Crépuscule à l'Agora du Vieux-Port du 21 juillet au 6 septembre.

La Ville de Québec a confirmé jeudi qu'elle injecte 1,7 million $ pour une quarantaine de représentations de la troupe fondée il y a quatre ans par de jeunes diplômés de l'École de cirque de Québec.

Le spectacle Crépuscule, comme son nom l'indique, s'inspirera du «moment suspendu» où la noirceur s'installe. Hommage à ce moment «entre chien et loup». «On va créer un village suspendu, entre l'avant et l'après», a expliqué le metteur en scène Olivier Normand. La capacité d'accueil pour chaque représentation de 55 minutes sera de 3000 personnes par soir, du mardi au dimanche. Le spectacle comptera 19 artistes et 2 musiciens sur scène.

«Ils sont connus à l'international et nous, on voulait leur donner une vitrine dans leur ville», a dit la vice-

présidente du comité exécutif responsable de la culture, Julie Lemieux à propos de Flip FabriQue.

La jeune troupe multiplie en effet les éloges un peu partout dans le monde avec des passages remarqués dans 32 villes de

7 pays, comme la France, le Brésil et les Pays-Bas. Flip FabriQue a notamment été qualifié d'«irrésistible» par le New York Times pour le spectacle Attrape-moi (Catch Me) présenté au New Victory Theatre plus tôt ce mois-ci.

Les fondateurs de Flip FabriQue ont obtenu leur diplôme de l'École de cirque de Québec entre 2005 et 2008, et la troupe compte maintenant une vingtaine d'employés.

«Sentiment indescriptible»

«On a la chance de retourner aux sources, de revenir ici à même notre ville. L'opportunité de revenir est un sentiment indescriptible. Jouer devant nos parents, nos voisins, c'est ça, la fierté», a indiqué le directeur général et artistique de Flip FabriQue, Bruno Gagnon. «Tout le monde est hyper content. On a appelé les artistes et ils sont fous de travailler ici», a poursuivi le directeur en conférence de presse à l'hôtel de ville de Québec jeudi matin.

La subvention municipale de

1,66 million $ fait suite à une somme de 200 000 $ octroyée en janvier à Flip FabriQue pour la création et la préproduction du spectacle. Les trois élus de l'opposition à l'hôtel de ville avaient voté contre cette subvention.

Pour le pdg du Port de Québec, Mario Girard, Crépuscule avec sa quarantaine de représentations est la meilleure solution pour trouver une véritable vocation et vitaliser l'Agora. «C'est ça qu'il faut faire. Et on est très heureux», a-t-il dit en pensant aussi aux spectateurs venant du tourisme, au premier chef les croisiéristes.

Cette série de spectacles marquera en effet le retour du cirque à l'Agora après le succès des Chemins invisibles du Cirque du Soleil en 2013. L'amphithéâtre à ciel ouvert avait par la suite été complètement déserté l'été dernier en attendant que l'administration Labeaume décide d'y faire revenir un spectacle permanent dont le budget provient du Fonds des grands événements.

Les détails plus précis sur le concept de Crépuscule seront dévoilés lors d'une autre conférence de presse en juin. L'heure prévue pour les représentations est 19h30 du

21 juillet au 16 août, 19h au 18 au

30 août et 18h30 du 1er au 6 septembre. Elle pourra toutefois varier selon l'heure à laquelle le soleil se couche.

Apprivoiser la bête

Concevoir un spectacle pour l'Agora du Port de Québec n'est pas banal. L'amphithéâtre à ciel ouvert à deux pas du fleuve en impose. Mais le metteur en scène du spectacle Crépuscule de Flip FabriQue, Olivier Normand, a bien l'intention de dompter la bête. Et de s'amuser.

«C'est rare de pouvoir occuper un aussi grand espace. C'est vertigineux. Mais, en même temps, je le prends comme une liberté», a expliqué M. Normand en marge de la conférence de presse annonçant le spectacle permanent qui animera l'Agora cet été. Le jeune metteur en scène a d'ailleurs confié en conférence de presse aller régulièrement à l'Agora ces derniers temps. Il va s'asseoir seul pour s'inspirer du lieu, le comprendre. Il entend profiter de cet espace d'une taille inhabituelle pour les acrobates de Flip FabriQue.

«Dans une salle quand tu veux qu'un personnage court, il a traversé la scène après quatre pas. Là, à l'Agora je vais pouvoir le faire courir pendant trois minutes!» a illustré M. Normand. Il souhaite une configuration spéciale et entend profiter du «point chaud» de l'Agora qui, selon lui, est résolument le milieu du parterre. «C'est le point de convergence», a-t-il dit. Sans en dévoiler davantage, M. Normand a toutefois laissé entendre que l'action du spectacle et les pirouettes de l'énergique troupe ne se dérouleront pas que sur la scène...

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer