Elvis Experience à Las Vegas: le retour du «King»

Priscilla Presley... (LA PRESSE, MATHIEU WADDELL)

Agrandir

Priscilla Presley

LA PRESSE, MATHIEU WADDELL

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Las Vegas) «Elvis has left the building.» À l'époque où le «King» était au faîte de sa popularité, cette phrase a souvent été prononcée pour refroidir les ardeurs de la horde de fans qui s'attardaient dans la salle à la fin d'un concert dans l'espoir d'avoir droit à un rappel ou un autographe. Si la superstar a quitté le Westgate de Las Vegas il y a 40 ans, son héritage était bien de retour sur les lieux, jeudi, avec la réinauguration de l'hôtel et casino dans une thématique toute Presley. Et son ex-femme Priscilla était de la partie dès les aurores pour marquer le coup.

L'hôtel Westgate et sa gigantesque enseigne ... (Collaboration spéciale Geneviève Bouchard) - image 1.0

Agrandir

L'hôtel Westgate et sa gigantesque enseigne 

Collaboration spéciale Geneviève Bouchard

Ouverture d'une exposition permanente, d'une chapelle et première du spectacle Elvis Experience, mettant en vedette le Québécois Martin Fontaine : le «King» était incontournable jeudi dans l'enceinte du Westgate. 

Après avoir fait subir d'importantes rénovations au bâtiment, qui n'est, avouons-le, pas d'une prime jeunesse (lire l'autre texte), les festivités ont été lancées à l'aurore et d'une manière toute vegassienne : un premier mariage au Graceland Wedding Chapel, célébré autour de 5h30 (heure de Vegas) pour permettre une diffusion en direct au Today Show, enregistré à New York... Et c'est nulle autre que Priscilla Presley qui a servi de dame d'honneur à la mariée. 

Quelques heures plus tard, MmePresley a reçu la presse québécoise dans cette même chapelle au décor à la fois très beige et indéniablement kitsch : une réplique du gâteau de noces des Presley, des photos de mariage, une grille imitant celle de Graceland et tout un mur reproduisant la façade de la célèbre demeure de Memphis. 

Priscilla Presley n'avait que de bons mots jeudi pour Martin Fontaine. C'est en grande partie grâce à elle que le spectacle Elvis Experience s'est retrouvé sur scène à Vegas, là où son illustre ex-mari s'est produit plus de 600 fois à guichets fermés. Et elle ne regrette en rien de l'avoir appuyé auprès d'Elvis Presley Enterprises, la compagnie qui gère le patrimoine du chanteur décédé en 1977. 

«Il en a beaucoup sur les épaules, je peux seulement l'imaginer. Je sais que son rêve était de venir à Vegas. Eh bien son rêve se réalise. Mais c'est un professionnel et je sais qu'il peut le faire», a commenté MmePresley, qui dit avoir choisi d'apposer son sceau d'approbation sur le spectacle Elvis Experience justement à cause des talents d'acteur mis de l'avant par Fontaine.

«Je veux imposer le standard de ce que nos performances doivent être, ajoute-t-elle. Il n'est pas Elvis Presley, il ne prétend pas l'être. Il a les deux pieds sur terre, il a une bonne tête sur les épaules. Il n'est pas déconnecté, il n'essaie pas de nous impressionner. C'est juste un homme très gentil. Quand il sort du spectacle, on ne sait pas nécessairement qui il est. Et je pense qu'il aime ça, parce qu'il a sa propre vie.»

Priscilla Presley fait peu de cas que l'héritage de son ex-mari soit porté sur scène par une équipe québécoise plutôt que par des Américains. Et à l'inverse, le fait que sa famille ait des racines au Canada français - son père adoptif lui a d'ailleurs légué le nom de Beaulieu-, n'a pas non plus joué en la faveur de Martin Fontaine.

«Je n'y ai pas réfléchi, en fait, laisse-t-elle tomber. Je cherchais juste un bon produit, un bon show divertissant qui offrirait une expérience aux gens. Et c'est ce que ce spectacle propose : on expérimente ce qu'on aurait vécu en assistant à un spectacle d'Elvis à Las Vegas. C'est aussi une manière de toucher les plus jeunes générations, de leur montrer pourquoi on a tant parlé du fait qu'Elvis Presley était un grand artiste et un grand performeur.»

Priscilla Presley n'a pas voulu parler à Martin Fontaine avant la première de peur d'accentuer sa nervosité. Tout comme sa fille Lisa Marie, elle devait jeudi soir fouler le tapis rouge et assister au spectacle. Le compte rendu de cette soirée sera publié sur le site Web du Soleil (www.lesoleil.com) et dans nos pages de vendredi.

Priscilla Presley et sa fille Lisa Marie ont... (Ap, John Locher) - image 2.0

Agrandir

Priscilla Presley et sa fille Lisa Marie ont ouvert la nouvelle exposition permanente consacrée à Elvie au Westgate.

Ap, John Locher

Au-delà de la musique et des films

Une moto Harley Davidson, un album de finissants, des bijoux, des costumes, dont celui porté par Elvis Presley à ses débuts à Las Vegas, et quelque 300 autres objets et documents d'archives ayant appartenu au «King». Depuis jeudi, les fans d'Elvis qui passent par Las Vegas ont une nouvelle exposition permanente à se mettre sous la dent. 

Priscilla Presley a coupé le ruban en après-midi devant une foule enthousiaste, à qui elle a notamment fait l'éloge de Martin Fontaine, qui se produira pendant au moins cinq semaines sous le même toit. 

En entrevue avec Le Soleil, un peu plus tôt, Mme Presley avait ciblé l'objet qu'elle préfère dans l'expo : un télégramme envoyé par Elvis à ses parents lorsqu'il a empoché son premier chèque de paye. 

«Il leur envoyait de l'argent pour aider à payer les factures et leur demandait de ne le dire à personne, raconte-t-elle. Je trouve très touchant qu'il ait d'abord pensé à ses parents. Ça montre qui il était, sa compassion, son amour, son engagement envers sa famille. Plusieurs personnes ignorent ça de lui et c'est l'une des raisons qui font que j'aime cette exposition. On voit quel homme il était au-delà de la musique et des films.»

De 1969 à aujourd'hui

En février 1969, Elvis Presley s'est présenté sur le chantier de l'International Hotel pour annoncer une résidence de spectacles qui allait en fin de compte durer sept ans, pendant lesquels il se produira plus de 800 fois à guichets fermés.

Si le «King» y a laissé sa marque, c'est toutefois Barbra Streisand qui a inauguré les planches du casino à son ouverture, le 2 juillet 1969. L'établissement se proclamait alors le plus gros sur la planète, avec quelque 1500 chambres, et se vantait aussi d'être muni de la plus grande enseigne autoportante au monde. L'immense panneau s'est effondré il y a une vingtaine d'années pendant un orage, mais a été remplacé par un autre tout aussi imposant.

De 1971 à 2012, le bâtiment portait la bannière Hilton, avant d'être acheté par l'homme d'affaires David Siegel, qui a piloté le virage Elvis concrétisé jeudi. Quelque 100 millions $ auraient été investis dans la rénovation de l'hôtel pour le remettre au goût du jour.

Quand ils ont su que Martin Fontaine allait... (Collaboration spéciale Geneviève Bouchard) - image 4.0

Agrandir

Quand ils ont su que Martin Fontaine allait se produire à Las Vegas, Joseph Di Rienzo et Nadia Medynski n'ont pas hésité longtemps

Collaboration spéciale Geneviève Bouchard

Saint-Jérôme, Québec et Las Vegas

Ils ont vu Martin Fontaine à Québec et à Saint-Jérôme, mais ont manqué leur chance à Paris. Quand ils ont su que le rouquin personnificateur d'Elvis Presley allait se produire à Las Vegas, Joseph Di Rienzo et Nadia Medynski n'ont pas hésité longtemps. Ils ont acheté billets de spectacle et d'avion pour vivre la première de jeudi... et sans doute à une autre représentation. 

Croisé jeudi à l'hôtel Westgate, le couple de Prévost dans les Laurentides a assumé l'étiquette de grands fans d'Elvis, mais aussi de Martin Fontaine. «Il faut le supporter, il a travaillé tellement fort», a noté la dame, particulièrement heureuse de s'asseoir dans la salle où le «King» lui-même a si souvent chanté. «Ça donne la chair de poule, c'est énervant, c'est excitant! s'est-elle enthousiasmée. Et Martin donne tellement un spectacle affectueux envers cette légende. C'est un vrai artiste.»

Le couple était au Capitole, l'été dernier, lorsque Priscilla Presley a assisté au spectacle Elvis Experience. Chaussé de ses souliers bleus, M. Di Rienzo espérait aussi pouvoir renouveler l'expérience ce soir. «S'ils ont de la dispo, on va revenir c'est certain», a-t-il assuré.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer