Critique

Claude Bégin: le baptême de l'avant-scène

Claude Bégin a choisi de jouer la carte... (Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Claude Bégin a choisi de jouer la carte théâtrale, multipliant les changements vestimentaires.

Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Québec) Claude Bégin a beau avoir pratiquement fait son album tout seul dans son coin, il était doublement bien entouré jeudi pour en présenter le résultat en spectacle : des copains sur une scène presque trop étroite pour eux et un Cercle bondé pour célébrer ce qui avait toutes les allures d'un baptême de l'avant-scène.

Le jeune trentenaire en a vu d'autres. Proche collaborateur de Karim Ouellet (qui lui a offert ses talents de guitariste jeudi) et architecte de l'ombre dans de nombreux projets musicaux, il a goûté à sa part de planches en terrain hip-hop (au sein d'Accrophone et d'Alaclair Ensemble, notamment). Mais en chanson avec son projet solo, notre homme est encore plutôt novice. 

Quatre musiciens et deux choristes (dont sa soeur) ont accompagné Claude Bégin dans cette première dans sa ville. De quoi faire honneur aux titres de l'album Les magiciens, paru en début d'année... Et donner des teintes plus organiques, voire plus groundées à la mixture pop gravée sur disque par l'auteur-compositeur-interprète. 

S'il était nerveux, notre homme a plutôt bien réussi à cacher son jeu... On a bien décelé une dose de maladresse dans certaines interventions, mais rien qui ne saura s'estomper au fil du temps. Le chanteur a choisi de jouer la carte théâtrale, multipliant les changements vestimentaires devant une foule d'où on a souvent entendu fuser des phrases comme : «En chest!» Vrai que le monsieur s'est à quelques reprises montré pour le moins légèrement vêtu depuis la sortie de son album. A-t-il terminé la soirée nu comme dans le vidéoclip de sa chanson Avant de disparaître? L'histoire ne le dit pas... Ou plutôt l'heure de tombée nous a empêchés de le faire!

Peu importe ce qu'il compte porter, Claude Bégin jouera une nouvelle fois au magicien musical sur scène en ouverture du Festival d'été. Il lancera officiellement les festivités à la place D'Youville dès 18h, le 9 juillet.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer