Cure de jeunesse au Théâtre Petit Champlain

Le Théâtre Petit Champlain s'offrira des travaux qui... (Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Le Théâtre Petit Champlain s'offrira des travaux qui lui permettront notamment de mieux se prémunir contre les incendies par l'ajout de gicleurs, d'offrir de nouveaux sièges à ses spectateurs, d'améliorer les services d'accueil du public (hall d'entrée, bar, vestiaire, billetterie), de réaménager les coulisses et les bureaux et de rendre les foyers moins bruyants, notamment.

Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) En cette période d'austérité budgétaire, Québec délie les cordons de sa bourse pour offrir une nouvelle cure de jeunesse au Théâtre Petit Champlain. L'intime salle de spectacles du Vieux-Québec reçoit une aide financière de 1,215 million $ pour moderniser ses installations.

Le directeur général du Théâtre Petit Champlain, Jean... (Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve) - image 1.0

Agrandir

Le directeur général du Théâtre Petit Champlain, Jean Beauchesne, la ministre de la Culture, Hélène David, et le directeur artistique, Ulric Breton, également fondateur de l'établissement 

Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Officiellement, l'annonce faite mardi par la ministre de la Culture, Hélène David, cible «la mise aux normes et le réaménagement des espaces». Concrètement, l'enceinte aussi connue comme la Maison de la chanson s'offrira des travaux qui lui permettront notamment de mieux se prémunir contre les incendies par l'ajout de gicleurs, d'offrir de nouveaux sièges à ses spectateurs, d'améliorer les services d'accueil du public (hall d'entrée, bar, vestiaire, billetterie), de réaménager les coulisses et les bureaux et de rendre les foyers moins bruyants, notamment. «On va essayer d'éliminer le plus possible les irritants pour les artistes et le public», évoque le fondateur et directeur artistique de la Maison de la chanson, Ulric Breton.

Les dernières rénovations majeures au Théâtre Petit Champlain datent de 1993. La salle de spectacle avait alors pu compter sur un investissement de 1,5 million $ du ministère de la Culture. En 2011, un coup de pouce de Québec totalisant quelque 700 000 $ avait permis une modernisation des équipements techniques (éclairage et sonorisation).

Subvention nécessaire

La ministre de la Culture et des Communications, Hélène David, a soutenu mardi que la subvention offerte par son gouvernement au Théâtre Petit Champlain était nécessaire, même en cette époque où l'austérité est sur toutes les lèvres.

«Il y a de la place pour ça parce que la mise aux normes était devenue essentielle, parce que ce théâtre est très important et parce que celui qui l'a fondé et dirigé pendant plusieurs années a plus que fait ses preuves», a avancé la ministre David.

«La demande a été faite il y a un certain temps et on a jugé que dans les priorités et les urgences, c'est une salle qui mérite toute notre attention, a-t-elle aussi soutenu. C'est une salle mythique et on est très contents de pouvoir faire ça.»

Comme ses voisins, l'immeuble abritant le Théâtre Petit Champlain demeure la propriété de la Coopérative de solidarité du quartier Petit Champlain, qui regroupe les commerçants du coin. Les travaux de rénovation devraient commencer prochainement.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer