AC/DC sur les plaines d'Abraham: c'est confirmé

AC/DC se produira à Québec le 28 août.... (Photothèque La Presse)

Agrandir

AC/DC se produira à Québec le 28 août.

Photothèque La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Ian Bussières</p>

(Québec) Le légendaire groupe australien AC/DC a confirmé mercredi les dates de sa tournée nord-américaine qui se déroulera du 22 août au 28 septembre. Québec en fait partie avec un arrêt sur les plaines d'Abraham le 28 août, un spectacle payant qui est le résultat d'un partenariat entre le Festival d'été de Québec (FEQ) et les promoteurs Live Nation et Evenko.

Le Festival tentait depuis plusieurs années d'attirer les auteurs de Highway to Hell et Back in Black à Québec. «Dans nos sondages, dans toutes nos communications sur les médias sociaux, AC/DC était bon premier dans la «wish list» des festivaliers. Pas «dans les premiers», mais bien le premier», a expliqué au Soleil le directeur de la programmation du FEQ, Louis Bellavance.

Les affaires étaient cependant au point mort depuis plusieurs années pour la bande d'Angus Young et Brian Johnson, qui n'avait pas présenté de spectacle depuis juin 2010 et n'avait pas lancé d'album studio depuis Black Ice en 2008. «C'est cet automne, quand on a entendu parler qu'ils étaient en studio et qu'ils préparaient un album, qu'on a entrepris des démarches sérieuses», indique M. Bellavance.

Celui qui avait au départ pensé amener le quintette au festival s'est cependant vite rendu compte que ce serait impossible. «Ils tournent avec leur propre scène et leur matériel. C'est trop gros, ils n'auraient pas pu jouer sur notre scène comme Lady Gaga avait fait l'an dernier. De plus, ils sont en Europe au mois de juillet et il y a aussi les considérations financières car il s'agit d'un des artistes les plus dispendieux au monde, dans la même fourchette de prix que Metallica.»

Billets moins cher

Les billets seront mis en vente par le FEQ lundi à 10h au coût de 146,50 $ pour la zone avant-scène et 114,50 $ pour la zone admission générale, taxes et frais de services inclus. «C'est moins cher que des spectacles comme Paul McCartney et Roger Waters dans la zone avant-scène à la demande du groupe, qui voulait maintenir les prix au même niveau pour toute sa tournée mondiale», explique Daniel Gélinas, directeur général du FEQ.

En tout, 15 000 billets seront disponibles dans la zone avant-scène et 45 000 en admission générale dans la zone arrière, des sections qui seront délimitées de la même façon que lors des spectacles de Paul McCartney et Roger Waters. L'organisation pourrait toutefois ajouter des billets à l'arrière si la demande le justifiait.

L'organisation ne s'inquiète pas outre-mesure du fait qu'AC/DC s'arrête aussi au Stade Olympique de Montréal, à Ottawa, Moncton et Toronto durant sa tournée estivale. «Nous aurions aimé avoir le rayon d'exclusivité le plus large possible, mais il n'y avait pas moyen d'agrandir ce rayon. C'était ça ou rien. Mais en même temps, on sait que l'artiste est très en demande et que les gens appuient le festival», a indiqué Louis Bellavance.

Partenariat

C'est aussi pour partager les risques financiers que le FEQ s'est allié à Live Nation et evenko pour présenter ce spectacle en billetterie. «Ils sont partenaires à part entière au niveau des coûts de production et nous agissons comme producteur délégué : on gère les lieux et la campagne publicitaire. Le résultat final, positif ou négatif, sera partagé entre les trois entités», signale Louis Bellavance.

Daniel Gélinas est même allé plus loin en insinuant que le spectacle pourrait se greffer aux festivités d'ouverture du nouvel amphithéâtre, géré par Québecor. «On essaiera peut-être de l'inclure là-dedans au niveau de la mise en marché et de la publicité concernant les spectacles. J'en ai parlé à Benoît Robert (responsable de la programmation de l'amphithéâtre) et il est ouvert.»

Après un passage au festival Coachella en avril, AC/DC lancera sa tournée mondiale «Rock or Bust» à Arnhem, aux Pays-Bas, le 5 mai, pour la terminer au Dodger Stadium de Los Angeles le 28 septembre. La dernière visite des Australiens dans la capitale remonte à août 2000, au Colisée. Ils avaient ensuite joué au Stade Olympique en août 2009 pour la tournée «Black Ice».

Le groupe partira en tournée sans le guitariste Malcolm Young, qui souffre de démence et vit maintenant en institution, et le batteur Phil Rudd, aux prises avec des problèmes judiciaires et de consommation de drogue. Stevie Young, neveu d'Angus et Malcolm, agira comme guitariste rythmique, alors que Chris Slade, qu'on pouvait entendre sur l'album «The Razor's Edge», sera de retour derrière les fûts.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer