Mario Pelchat: les risques du métier

Ralenti par une blessure en travaillant sur son... (Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Ralenti par une blessure en travaillant sur son vignoble, Mario Pelchat a pensé repousser la tournée.

Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Québec) Malgré les inquiétudes qu'il entretient par rapport à l'industrie musicale, Mario Pelchat dit avoir encore «le feu sacré». C'est à cette passion qu'il s'est nourri dans la création de son nouveau spectacle, dont la concrétisation sur les planches a bien failli être compromise par les activités liées à son autre métier : le chanteur-vigneron a été ralenti par une blessure à une épaule qu'il s'est infligée en travaillant sur son vignoble.

«L'été dernier, on a fait beaucoup de travail. On avait 14 000 vignes à palisser. Ç'a été énorme comme boulot», raconte l'artiste qui soigne depuis une capsulite à l'épaule droite. «On dirait que toute mon énergie va là, ajoute-t-il. Au début de l'année, c'était très difficile de me concentrer sur le spectacle à monter. Ça rendait mes nuits difficiles. C'était vraiment incommodant, et j'ai même pensé à repousser la tournée.»

Le chanteur, qui a fait paraître son 16e album l'automne dernier, dit avoir retrouvé «le feu sacré» lorsqu'il a commencé à travailler avec le metteur en scène Dominick Trudeau et à répéter avec ses musiciens. «Le besoin de monter sur scène est revenu encore plus fort. J'ai retrouvé mon plaisir à chanter et à monter sur scène», explique l'artiste. Il dit s'être fait un point d'honneur de monter «un show différent» pour la tournée Un homme qui vous ressemble, qui s'arrête au Capitole vendredi et samedi.

«Il y a toujours cette angoisse de ne pas tomber dans la redite, avoue-t-il. Quand on accumule les sorties d'albums et les tournées, on ne veut pas refaire la même chose. Sinon on se dit qu'on est mieux de laisser les gens sur la dernière tournée...»

Hommage à Bécaud

L'année dernière, Mario Pelchat a fait réagir en déclarant sur sa page Facebook que l'album qu'il mijotait serait son dernier. Le chanteur et producteur - il a notamment travaillé avec Paul Daraîche sur ses derniers disques, qui ont récolté un succès populaire plus qu'enviable - s'insurgeait contre décision de la chaîne Renaud-Bray d'abolir ses postes de disquaire. «Je regarde aller notre métier et je suis vraiment découragé, avançait-il. Je vais donc continuer d'enregistrer mon album en cours parce qu'il est déjà amorcé, mais ce sera, hélas, mon dernier. Autrement, je vais me ruiner si je continue de faire des disques que personne ne veut acheter.»

Un an plus tard, l'artiste ne regrette aucunement sa prise de position, même s'il adopte un point de vue moins tranché. Avec un projet d'album hommage à Gilbert Bécaud qui devrait voir le jour à l'automne, le chanteur n'a visiblement pas fait ses adieux aux studios d'enregistrement.

«Pour la suite, je ne sais pas s'il va en avoir d'autres. Probablement, mais je ne sais pas. C'est une réalité qui est triste, mais qui est vraie», nuance Mario Pelchat, qui se défend de vouloir se plaindre de son sort. «Je vis bien de mon métier, assure-t-il. Je suis arrivé dans les années 80, il y avait encore beaucoup de place pour faire son créneau. Aujourd'hui, les gens sont très sollicités, il y a beaucoup d'artistes qui sortent, et les gens ne savent plus lesquels choisir. C'est inquiétant pour moi aussi. J'ai 51 ans, et c'est mon gagne-pain. Je ne suis pas rendu à la retraite encore! Mais je pense davantage aux jeunes qui débarquent. Même s'ils ont beaucoup de talent, ils vont faire quoi pour vivre de leur métier?»

=> Vous voulez y aller?

  • Qui : Mario Pelchat
  • Quand : 13 et 14 février à 20h
  • : Capitole
  • Billets : de 39,50 $ à 59,50 $
  • Info : 418 694-4444

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer