FlipFabriQue promet un spectacle ludique l'été prochain à l'Agora

Le directeur général de FlipFabriQue, Bruno Gagnon (au... (Photothèque Le Soleil, Isabelle Houde)

Agrandir

Le directeur général de FlipFabriQue, Bruno Gagnon (au centre), est confiant que le spectacle que sa troupe offrira l'été prochain sera «vraiment à la hauteur des attentes».

Photothèque Le Soleil, Isabelle Houde

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Québec) FlipFabriQue, la troupe de cirque qui animera l'agora de Québec cet été, promet un spectacle ludique, rafraîchissant et près des gens, qui sera «vraiment à la hauteur des attentes», selon son directeur général Bruno Gagnon.

Comme le jeune organisme en est toujours à l'étape de création du spectacle, il n'a pas été possible d'en apprendre plus sur le concept qui sera présenté. «On fera un dévoilement de presse au printemps, qui comprendra un aperçu des numéros», indique M. Gagnon.

La troupe née en 2011 du rêve de six diplômés de l'École de cirque de Québec et amis tient toutefois à garder le côté convivial et léger qui fait le succès de son spectacle actuel, Attrape-moi. Il a été présenté plus de 200 fois en salle, que ce soit à Berlin, à Toronto, à Chicago ou à São Paulo. Des représentations sont aussi prévues à New York, en Australie et en Asie.

C'est «par choix» que FlipFabriQue a décidé de faire une pause dans sa tournée et de passer l'été à Québec, lorsque la Ville lui a demandé de créer un nouveau spectacle gratuit pour animer l'agora. «On est super heureux. C'est une chance unique pour nous de s'épanouir à la maison», lance M. Gagnon.

Le directeur général comprend toutefois le public puisse être sceptique par rapport à son équipe, qui n'a pas la notoriété du Cirque du Soleil, qui a aussi offert des spectacles gratuitement dans la capitale pendant cinq ans.

Renforts nécessaires

«Que les gens se rassurent, on est vraiment une troupe sérieuse!» lance-t-il en riant. Cinq des six membres du groupe ont par ailleurs participé au spectacle Les chemins invisibles, du Cirque du Soleil.

Pour le spectacle extérieur à grand déploiement, présenté du 21 juillet au 6 septembre «on aura probablement besoin de renfort», dit M. Gagnon, ce qui se traduira par l'ajout de nouveaux artistes et acrobates.

La Ville de Québec a accordé un montant de 200 000 $ pour la création et la préproduction du spectacle. On ne sait pas encore combien coûtera la production au total.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer