California Guitar Trio: Tony Levin, quatrième roue du carrosse

Le bassiste apprécie le défi d'accompagner les trois... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Le bassiste apprécie le défi d'accompagner les trois virtuoses de la guitare du groupe California Guitar Trio.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

<p>Ian Bussières</p>

(Québec) Quand le California Guitar Trio se produira au Palais Montcalm jeudi, ils ne seront pas trois, mais bien quatre sur scène. Et le quatrième larron qui prendra place aux côtés des guitaristes Paul Richards, Bert Lams et Hideyo Moriya n'est pas un inconnu, encore moins à Québec, puisque la capitale aura la chance de voir le trio accompagné du bassiste de King Crimson et de Peter Gabriel, Tony Levin.

«Au fil des années, je dois avoir joué dans une centaine de spectacles avec eux, certains seulement avec le trio, d'autres en collaboration avec le Montréal Guitare Trio. Le groupe n'est pas en tournée présentement. Si j'ai accepté de faire ce spectacle, c'est parce que c'est à Québec. Cette ville a toujours été très spéciale pour moi», indique d'ailleurs Levin dès le début de son entrevue téléphonique avec Le Soleil.

Il se souvient encore de son dernier spectacle dans la capitale avec Richards, Lams et Moriya lors du Festival d'été de 2006. «Ça, c'est ce qu'on appelle un spectacle mémorable. Faire Bohemian Rhapsody alors qu'il y a près de 100 000 personnes sur les plaines d'Abraham, c'est impressionnant.»

Levin apprécie le défi d'accompagner ces trois virtuoses de la guitare. «Je les ai rencontrés en 1996 quand ils ont assuré la première partie de King Crimson pour 120 spectacles. Normalement, je n'écoute pas les groupes invités mais dans leur cas, c'était tellement bon que je me pointais à leur spectacle tous les soirs», se souvient-il.

Son assiduité aux spectacles du California Guitar Trio aura rapporté à Levin, que les trois mousquetaires ont invité à se joindre à eux après la tournée. «Après avoir vu autant de spectacles, je connaissais déjà toutes leurs pièces.»

La polyvalence et l'heureux mélange de groupe composé de membres provenant de différentes sphères musicales sont également des éléments qui ont suscité l'intérêt de Levin, qui ajoutera sa basse Chapman Stick et sa contrebasse à leurs six-cordes.

«Bert jouait originalement de la guitare classique, alors il amène tout ce bagage. Paul, lui, vient du rock, alors cette facette du son du trio, c'est lui. Quant à Hideyo, il vient de la "surf music" et joue très rapidement. Mais par-dessus tout, c'est la chimie qu'ils ont quand ils jouent tous les trois ensemble qui est vraiment unique», résume-t-il.

La basse et le blogue

Et le retour de Levin à Québec avec ses trois acolytes sera bien sûr répertorié avec photos et commentaires sur son site Web www.papabear.com, qui serait l'un des premiers blogues et probablement le premier blogue tenu par un musicien rock.

«Tu sais, j'ai lancé ma page Web en 1994 et le mot blogue n'existait même pas encore à l'époque. J'avais démarré ça pour vendre mes disques mais, à ce moment-là, il n'y a personne qui achetait des disques en ligne alors ça n'a pas marché du tout», se souvient-il.

Le bassiste a toutefois remarqué que les gens qui se rendaient sur sa page Web appréciaient de lire à propos de ses expériences en tournée. «Les fans aiment savoir ce qui se passe en coulisses et ils aiment aussi beaucoup voir les images que je prends en tournée.»

Le musicien a donc continué dans cette veine et ses fans ont adoré puisqu'ils sont plus de quatre millions à s'y être arrêtés. Ainsi, une vingtaine d'années plus tard, le blogue de Levin compte plus de 400 pages archivées et plus de 7000 photos consacrées à ses tournées passées avec Peter Gabriel, King Crimson, le California Guitar Trio, son groupe Stick Men et les multiples projets auxquels il collabore.

Le groupe rock progressif King Crimson dont fait... - image 2.0

Agrandir

Le groupe rock progressif King Crimson dont fait partie Tony Levin. 

King Crimson reviendra à Québec en 2015

Tony Levin avait peine à y croire quand le guitariste Robert Fripp l'a invité à se joindre à une nouvelle mouture du légendaire groupe rock progressif King Crimson. Après une tournée réussie, il sait cependant que le groupe est là pour rester et assure à ses fans de Québec que King Crimson effectuera un retour dans la capitale cette année.

«J'ai été triplement surpris quand, en 2013, Robert m'a parlé de relancer King Crimson. Tout d'abord parce que Robert avait annoncé qu'il quittait le monde de la musique en 2012. Ensuite, quand j'ai su qu'il voulait faire ça avec trois batteurs et, finalement, quand j'ai vu le super alignement qu'il proposait», raconte Levin.

Maintenant un septuor, King Crimson voit en effet Fripp et Levin partager la scène avec le guitariste et chanteur Jakko Jakszyk, le saxophoniste Mel Collins et les batteurs William Rieflin (Ministry), Gavin Harrison (Porcupine Tree) et Pat Mastelotto (Mr. Mister).

Batteurs devant!

En spectacle, ce sont d'ailleurs Rieflin, Harrison et Mastelotto qui sont placés à l'avant alors que les quatre autres musiciens jouent derrière. «C'est complètement fou avec trois batteurs! Mais puisque ce sont des batteurs de King Crimson, tu sais que ce sera toujours excellent. Les seules instructions que Robert leur a données sont de réinventer le travail de batteur dans un groupe rock», résume Levin.

«L'idée de Robert était de revoir le vieux matériel de King Crimson d'une nouvelle façon et le fait de retravailler avec lui me rappelle toujours à quel point il est consciencieux. Il ne prend jamais le chemin facile. Nous avons répété pendant six semaines avant la dernière tournée même si les gars savaient très bien les pièces après une journée», poursuit-il.

Du matériel enregistré durant la dernière tournée de King Crimson fera éventuellement son chemin sur CD et le groupe s'affaire à écrire de nouvelles pièces durant la première moitié de 2015. 

«Nous n'irons pas en studio pour enregistrer un nouvel album cette année, mais oui, Robert écrit présentement du nouveau. On devrait répéter beaucoup cet été et, cet automne, nous prévoyons repartir en tournée. Nous avons bien sûr l'intention de nous arrêter à Québec, qui est un endroit rempli d'amateurs de rock progressif», assure le bassiste en terminant.

=> Vous voulez y aller?

  • Qui : California Guitar Trio et Tony Levin
  • : Palais Montcalm
  • Quand : jeudi 29 janvier 2015, 20h
  • Billets : 48 $ (général) 23 $ (30 ans et moins)
  • Téléphone : 418 641-6040
  • Site Web : www.palaismontcalm.ca

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer