Scandale à Québec: KISS et les bibles de Dan Bouchard

Dans les années 80, le groupe KISS s'est... (Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Dans les années 80, le groupe KISS s'est fait reprocher d'avoir une influence «maléfique» par des groupes chrétiens dans la capitale.

Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Ian Bussières</p>

(Québec) On a peine à y croire aujourd'hui, mais les rockeurs maquillés du groupe KISS ont déjà fait peur à plusieurs personnes dans la capitale. Leur premier spectacle au Colisée de Québec, le 12 janvier 1983, avait attiré 9000 spectateurs et provoqué un électrochoc chez les chrétiens évangéliques et pentecôtistes. Même le gardien de but des Nordiques Daniel Bouchard avait fait sa part pour contrebalancer l'influence «satanique» du groupe new-yorkais...

L'ancien gardien de but des Nordiques Daniel Bouchard... (Photothèque Le Soleil) - image 1.0

Agrandir

L'ancien gardien de but des Nordiques Daniel Bouchard est allé porter des bibles sous la scène de KISS au Colisée en 1983 pour manifester sa foi. 

Photothèque Le Soleil

«Moi, le défenseur Rick Lapointe et un autre joueur qui était aussi croyant, on avait eu l'idée, avant d'aller nous entraîner au Petit Colisée [le Pavillon de la jeunesse], de prendre six petites bibles, de les ouvrir et de les placer en dessous de la scène du Colisée. Il y a deux ou trois gars qui nous avaient vu faire, mais ils ont laissé les bibles là», explique, en entrevue téléphonique avec Le Soleil, l'ex-cerbère qui habite maintenant à Atlanta.

«C'était pour moi une façon de manifester ma foi. Rick avait trouvé ça tellement drôle qu'on ait réussi à le faire! Et le lendemain, on avait entendu à la radio que le spectacle n'avait pas très bien réussi, qu'il y avait eu des troubles techniques», poursuit Bouchard.

Un miracle?

La tournée Creatures of the Night de KISS avait en effet été un échec commercial en Amérique du Nord, le groupe peinant à vendre ses billets même s'il s'agissait de sa première tournée en trois ans sur le continent.

«Le lendemain du spectacle à Québec, vers 8h15, des employés défaisaient la scène et ont trouvé les bibles ouvertes. Gene Simmons (bassiste et chanteur de KISS) est sorti de l'autobus pour aller voir ça, il a pris une bible et l'a mise dans sa poche. Un autre artiste a fait la même chose», ajoute le gardien de but, qui ne regrette pas ce coup d'éclat dont il n'avait pas parlé à l'époque.

«C'est drôle, mais aujourd'hui, Gene Simmons dit en entrevue que la religion est bonne pour l'humanité et il parle contre les gens qui prennent de la drogue et de la boisson. Est-ce un miracle? Les voies du Seigneur sont impénétrables!» résume le gardien, qui se souvient également que des chrétiens évangéliques s'étaient réunis le soir du spectacle de KISS pour prier.

Diaboliques

Maintenant âgée de 79 ans, Constance Cimon faisait partie des personnes regroupées au Carrefour chrétien de la capitale le soir où Gene Simmons, Paul Stanley, Vinnie Vincent et Eric Carr se produisaient au Colisée. «Moi, je ne connaissais pas du tout le rock, mais l'éclair nous est venu lors d'une soirée de prières et suite à ce que des jeunes nous avaient dit de ce groupe.»

«KISS, c'était des drogués, ils se maquillaient de façon diabolique et des études démontraient que ce style de musique avait une influence maléfique sur les jeunes. Avec notre soirée de prière, nous voulions protester contre ça, démasquer leur influence négative sur la population. Les médias se sont vite emparés de l'histoire», se souvient celle qui avait alors agi comme responsable des communications pour le Carrefour.

«Beaucoup de gens se sont réveil-lés après ça et ont commencé à se poser des questions sur la musique rock. Dans les semaines suivantes, le Carrefour avait tenu deux conférences avec des personnes qui avaient fait des études sur le sujet et ça s'était passé devant des salles bondées», se souvient-elle.

Sécurité accrue

Daniel Bouchard se rappelle quant à lui qu'au retour de KISS à Québec pour la tournée Lick It Up en mars 1984, la sécurité était beaucoup plus serrée près de la scène. «On n'aurait pas pu déposer des bibles, cette fois-là.» 

La crainte de l'influence «maléfique» du groupe, qui a fait son entrée au Temple de la renommée du rock and roll l'an dernier, s'est toutefois estompée au fil des ans. En effet, lorsque les gars de KISS ont remis leurs grosses bottes à Québec en 1996 pour leur tournée réunion, en 2000 pour leur tournée «d'adieu» et en 2009 au Festival d'été, aucun groupe chrétien n'a dénoncé publiquement les spectacles.

Ozzy, Judas Priest et les autres

Il n'y a pas que le groupe KISS qui faisait réagir les communautés chrétiennes évangéliques et pentecôtistes de Québec dans les années 80. Le 30 mars 1983, quelques semaines après le premier spectacle de KISS au Québec, c'était au tour d'Ozzy Osbourne de s'arrêter au Colisée à l'occasion de la tournée Bark at the Moon. La présence du chanteur qui misait beaucoup sur l'imagerie satanique avait même amené plusieurs membres de ces communautés chrétiennes à manifester devant le Colisée.

«Les pentecôtistes manifestaient contre tous les shows metal qu'il y avait au Colisée et, parfois, ils le faisaient devant le Colisée. Nous autres, on riait. On se disait : qu'ils manifestent, ça va faire jaser, le monde va trouver ça "cave" et va acheter des billets!» se souvient le promoteur Michel Brazeau, qui ajoute que le spectacle de Judas Priest, le 30 mars 1984, à l'occasion de la tournée Defenders of the Faith, avait également été dans le collimateur de ces organisations religieuses.

«Au fil des années, les manifestations se sont essoufflées et ont cessé. On n'a cependant jamais senti d'impact négatif de ces démonstrations sur l'achalandage des spectacles. Au contraire, on a toujours pensé que c'était bon», résume Brazeau.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer