Rentrée humour: frissonner de rire...

Avec le retour sur les planches des Daniel Lemire, Sylvain Larocque, Maxim... (Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Avec le retour sur les planches des Daniel Lemire, Sylvain Larocque, Maxim Martin ou Stéphane Rousseau et les tournées des Louis-José Houde, François Morency, Lise Dion, Mike Ward et Cie qui se poursuivent, les gros noms de l'humour continuent de se succéder sur les scènes de la capitale. Mais attention : de nouveaux venus bien dégourdis débarquent aussi cet hiver pour apporter leur grain de sel à l'offre de rigolade...

Philippe Laprise

Plus sexy

que jamais

18 février, 22 et 23 avril, 20 mai à la salle Albert-Rousseau

Chouchou des jeunes téléspectateurs de VRAK TV - où il vient notamment de présenter son troisième bilan annuel Meilleur avant le 31, bon pareil le 1er -, Philippe Laprise reprend la route avec un deuxième spectacle solo. En 2010, il avait laissé une première carte de visite sur les scènes du Québec sous le titre : Je peux maintenant mourir. L'humoriste revient cet hiver devant son public avec une déclaration aussi percutante, mais autrement moins fataliste : Plus sexy que jamais, peut-on lire sur l'affiche, où il se la joue pompier aguichant... Un rôle qu'il a d'ailleurs décliné dans plusieurs positions (et pour la bonne cause) dans un calendrier quelque peu délirant. Avec des dates annoncées jusqu'à la fin de l'année, dont trois supplémentaires à Québec, ce ne seront pas les occasions qui manqueront à Laprise de prouver l'étendue de son sex-appeal... ou du moins de son sens de l'humour!

Olivier Martineau

Olivier Martineau

29 janvier, 22 et 27 juin

à la salle Albert-Rousseau

Les habitués du Grand Rire commencent à bien connaître ce protégé de QuébéComm : le grand verbomoteur qui se targue de haïr «tout le monde égal» a sévi à de multiples occasions au festival avant de se faire confier la barre du Comédie Club, puis de son propre gala. Il a distillé ses gags décousus avec soin en Europe et en première partie des grosses pointures Jamel Debbouze et Jerry Seinfeld... Et voilà qu'il s'offre son vrai baptême en solo. Dans une autre vie, le mince comique enseignait le théâtre à des ados. C'est, semble-t-il, là qu'il s'est développé un goût pour invectiver (gentiment, quand même!) son public et rebondir sur tout ce qui se peut se produire devant lui. Avec la complicité du metteur en scène Joseph Saint-Gelais et du script-éditeur Benoît Chartier, son contenu comique a sans doute mûri un peu. Mais pas trop, espérons...

Avec le retour sur les planches des Daniel... (Le Soleil, Caroline Grégoire) - image 3.0

Agrandir

Le Soleil, Caroline Grégoire

Korine Côté

Mon show

9 et 10 février à l'Impérial

En 2011, Korine Côté était présentée comme l'une des «Cinq prochains» par la série documentaire du même nom. La voici qui débarque enfin avec un premier spectacle solo qu'elle présentera aux quatre coins du Québec. N'allez pas croire que la comique a chômé ces dernières années. Elle s'est fait entendre à la radio, a multiplié les apparitions au petit écran (Un gars le soir, Cliptoman, etc.) et dans des webséries (dont la fort réjouissante Simple comme Korine). Elle a aussi fait son chemin sur les planches jusqu'à obtenir une belle reconnaissance de l'industrie : en 2013, elle a raflé l'Olivier du numéro de l'année devant Louis-José Houde, Laurent Paquin, François Bellefeuille et Anthony Kavanagh. Un regard aiguisé et une livraison pleine de personnalité sont à prévoir dans les salles de Korine Côté.

Stéphane Rousseau

Un peu princesse

26 mai, 25 et 26 juin

à la salle Albert-Rousseau

En Europe, où Stéphane Rousseau a décidé de faire résonner en premier ses blagues toutes neuves, le spectacle s'intitule Brise la glace. Il faut croire que le comique considère qu'ici, ladite glace est rompue depuis longtemps, puisqu'il choisit de se décrire sur sa nouvelle affiche québécoise comme Un peu princesse. Là ne s'arrêtent pas les «confessions» (justement le titre de son spectacle précédent) si l'on se fie à ce que les médias ont rapporté de ses prestations dans l'Hexagone. Dans un spectacle où la musique et les blagues s'entremêlent, on découvre apparemment un côté plus corrosif du comique. La cinquantaine qui approche, un nouveau célibat, des défauts qui ont la couenne dure... Rousseau promet de casser l'image que plusieurs fans se sont faite de lui. À suivre au printemps...

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer