Des Fêtes éprouvantes pour le Capitole

Dennis DeYoung a été terrassé par la grippe,... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Dennis DeYoung a été terrassé par la grippe, forçant l'annulation de nombreux spectacles en décembre et début janvier.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le mois de décembre aura été l'un des plus éprouvants de l'histoire pour le portefeuille du Capitole de Québec... et janvier commence bien mal aussi.

Vendredi, l'établissement hôtelier situé rue Saint-Jean a annoncé l'annulation des deux dernières représentations du spectacle de Dennis DeYoung, portant à 11 le nombre total d'annulations depuis le début décembre.

En raison de son état de santé, l'ancien chanteur de Styx a été contraint d'annuler ses concerts du 2 et du 3 janvier. Âgé de 67 ans, l'américain avait déjà annulé six spectacles au mois de décembre au Capitole. Il avait quitté l'édifice le 16 décembre afin de se soigner et n'est jamais revenu.

À cause de la grippe, Ginette Reno avait aussi annulé trois concerts (19, 20 et 21 décembre), qui ont été reportés au 23, 24 et 25 janvier.

«Ce n'était jamais arrivé dans l'histoire du Capitole, autant de spectacles annulés pour des raisons de santé», déplore au Soleil la responsable des communications de l'établissement, Dominique Thomas. «C'est une malchance, qui est hors de notre contrôle. Cette situation est très malheureuse pour tout le monde. Ce n'est pas évident, on va devoir s'asseoir et faire le bilan de tout ça», ajoute Mme Thomas. «Pour le moment, ce qui est important, c'est de s'occuper des clients et d'essayer d'arranger la situation le mieux possible pour tout le monde.»

Pour Dennis DeYoung, c'est plus de 1000 personnes par soir avec qui le Capitole doit trouver un compromis. «Nous étions presque complets à chaque représentation», soutient Mme Thomas. À 65 $ plus taxes pour un billet de spectacle, c'est 65 000 $ par soir que l'établissement n'aura pas eu dans ses poches durant «une période habituellement très bonne». Pour les huit spectacles annulés, c'est des centaines de milliers de dollars qu'est privé le Capitole, et ce, en plus des revenus des restaurants [Le Ristorante Il Teatro, la brasserie française Chez L'Autre et Il Teatro Pizzeria] et de l'hôtel qui ont été perdus.

«C'était une grosse période et une grosse série de spectacles comme à chaque année», affirme Mme Thomas, attristée par la situation. «Au lieu de 24 spectacles, nous en avons présenté 13. C'est certain que cela a changé la dynamique du complexe. Il y avait des gens qui avaient réservé pour les restaurants, en formule souper spectacle. L'hôtel était pratiquement plein au mois de décembre. Plusieurs personnes provenant de l'extérieur de Québec, qui avaient réservé pour venir voir le spectacle, ont dû annuler.»

Pour Mme Thomas, le 31 décembre a été la pire date. «C'est une soirée plus particulière, puisqu'on ne peut pas déplacer le Nouvel An. La soirée a quand même bien été avec le groupe Rock City [qui a rendu hommage au rock des années 70 et 80], mais ce n'était pas le groupe pour qui les gens avaient payé à la base. C'est certain que plusieurs ont préféré ne pas venir. Les gens qui ont décidé de garder leur billet, nous leur avons remboursé la partie spectacle et ils ont pu assister quand même à Rock City.»

Pour Dennis DeYoung, les détenteurs de billets peuvent les échanger pour l'une des représentations prévues les 4, 5, 7 et 8 mars 2015 ou se faire rembourser en communiquant avec la billetterie au 418 694-4444. Plusieurs centaines de personnes ont été remboursées à ce jour, confirme la porte-parole du Capitole.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer