Cadeaux humour: les choix de Geneviève Bouchard

Alors que la septième saison des Appendices prend...

Agrandir

Alors que la septième saison des Appendices prend fin mercredi sur les ondes de Télé-Québec, les fans de cette délurée bande de comiques ont une nouvelle fois un album de musique drôle à se mettre dans les oreilles.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Un livre, un CD et des produits dérivés à déposer sous le sapin pour les amateurs d'humour.

>> Passer 2014 dans le tordeur

Les artisans du site de fausses nouvelles Le Navet lui accolent l'étiquette «Satirique mais poli». On ajouterait «vif d'esprit», «grinçant» et «franchement drôle». Tout au long de l'année, ils nous ont fait rigoler avec leurs manchettes humoristiques, qui passent dans le tordeur les acteurs de l'actualité, les médias et ceux qui les consomment. Pour une deuxième année, l'équipe du Navet publie sa revue annuelle rassemblant des perles nous annonçant, entre autres, que «Radio-Canada redevient un diffuseur de premier plan en congédiant tous ses employés» ou que selon une étude, «Une diète sans gluten réduirait le risque d'être invité à souper chez des amis».

>> Les Appendices chantent encore

Alors que la septième saison des Appendices prend fin mercredi sur les ondes de Télé-Québec, les fans de cette délurée bande de comiques ont une nouvelle fois un album de musique drôle à se mettre dans les oreilles. Ces as de l'humour absurde nous en font voir de toutes les couleurs au petit écran et ils ont, en prime, pris l'habitude de pousser la chansonnette. Arborant des titres tels La ballade des gens niaiseux, J'aime les pinottes, La chanson du gars pas de bras ou Rigodon spatial, cette troisième compilation a été lancée en octobre. Le Appendices n'y présentent pas un visage plus sérieux... Et personne n'ira s'en plaindre!

>> Pour rire et pour la cause

François Bellefeuille s'est imposé cette année comme un joueur majeur sur la scène humoristique d'ici avec un personnage hirsute, colérique, complexé et plutôt instable. Le genre de gars qui nous fait bien rire sur scène, mais qu'on enverrait se faire soigner s'il affichait les mêmes symptômes dans la vraie vie. Le comique en est conscient et a choisi de remettre les profits de la vente de ses produits dérivés à l'organisme Les impatients, qui offre des ateliers artistiques à des gens atteints de maladie mentale. On peut ainsi se procurer des tasses à l'allure bipolaire ou offrir au nourrisson qui fête son premier Noël une bavette qui dit : «Je fais juste pleurer et prendre du poids... J'fais une dépression!» En vente aux spectacles de Bellefeuille ou sur la boutique en ligne des Impatients (lesimpatients.myshopify.com/collections/francois-bellefeuille)

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer