Valentina Lisitsa: un piano la nuit

Valentina Lisitsa... (Photo: Gilbert François)

Agrandir

Valentina Lisitsa

Photo: Gilbert François

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Ces jours-ci, dès qu'elle le peut, Valentina Lisitsa se rend dans les gares de train parisiennes, où on a installé des pianos publics, et joue pour les passants jusqu'à tard dans la nuit. «Il commence à faire froid, et beaucoup de sans-abri se massent dans les gares, ils écoutent. Et parfois quelque chose de magnifique se produit : tout le monde se met à parler de musique», raconte la pianiste.

La scène, telle qu'on l'imagine, est cinématographique. Et la vie de la pianiste Valentina Lisitsa, que les spectateurs du Club musical ont pu voir aux côtés de la violoniste Hilary Hahn en 2011, a justement quelque chose d'épique.

À 18 ans, elle a quitté l'Ukraine avec le pianiste Alexei Kuznetsoff, rencontré au conservatoire de Kiev. Le couple donne plusieurs concerts à quatre mains, remporte des prix, mais le succès ne dure pas.

En 2007, 16 ans après avoir immigré aux États-Unis, la pianiste ukrainienne réussit à relancer sa carrière grâce une vidéo sur YouTube. On l'y voit jouer une étude de Rachmaninov surnommée Le Petit Chaperon rouge. Une série d'actions - un DVD d'études de Chopin tourné à la maison, puis un CD de concertos de Rachmaninov avec l'Orchestre symphonique de Londres pour lequel elle et son mari ont investi toutes leurs économies- lui ont permis de se faire connaître, de séduire un large public et de signer un contrat avec la maison de disques Decca.

L'ascension de la pianiste de 40 ans, maintenant invitée sur les plus grandes scènes du monde, n'aura pas été de tout repos.

Au bout du fil, son ton est gai et communicatif. Lisitsa, qui demeure maintenant à Paris avec sa famille, n'a pas encore eu l'occasion d'apprendre la langue du pays. «J'habite ici, mais je voyage tout le temps», s'excuse la pianiste, dans un anglais aux sonorités slaves très prononcées.

Elle donnera quelques concerts cette semaine aux États-Unis, avant de s'arrêter à Québec au Club musical pour son unique concert canadien cet automne. Retour à Paris le 1er décembre, avant de filer vers Leipzig, en Allemagne, avant Noël. Elle vient également de lancer, le 10 novembre, un disque consacré à des études de Chopin et Schumann.

Programme classique

Au programme du concert, les spectateurs pourront entendre une sonate de Beethoven, des études symphoniques de Schumann, 14 pièces de Brahms et une sonate de Rachmaninov. Un menu «conventionnel et classique», note la pianiste, qui parle toutefois de chacune des pièces avec passion.

Des études de Schumann, réputées pour leur complexité d'exécution, elle dit par exemple «qu'elles font sonner le piano comme différents instruments de l'orchestre». «Si vous êtes vraiment dans l'émotion, et que vous savez clairement ce que vous voulez exprimer, les difficultés techniques disparaissent», explique-t-elle.

Alors que la sonate qui ouvre le concert a été inspirée par La tempête de Shakespeare, celle qui la clôt est inspirée de Faust. Musique et littérature allemande sont intimement liées à cette époque, souligne la pianiste, et Brahms a lui aussi une forte connexion avec la littérature et la poésie.

Plutôt que de faire un temps d'arrêt entre le Brahms et le Rachmaninov, la pianiste fera le pari de les imbriquer l'un dans l'autre. «La plupart des gens ne s'aperçoivent pas que je change de morceau», indique la pianiste sur un ton amusé. Public de Québec, vous voilà prévenu.

Vous voulez y aller?

Qui : Valentina Lisitsa au Club musical de Québec

Programme : Sonate no 17 en ré mineur, op. 31, no 2 de Beethoven; Études symphoniques, op. 13 de Schumann; 14 pièces tirées des opus 10, 76, 116, 117, 118 et 119 de Brahms et Sonate no 1 en ré mineur, op. 28 de Rachmaninov

Quand : lundi 24 novembre à 20 h

Où : Salle Louis-Fréchette, Grand Théâtre

Billets : 20$ à 80$

Info : www.clubmusicaldequebec.com

L'effet YouTube

On ne compte plus «les stars de YouTube», mais il faut se souvenir qu'au début des années 2000, la majorité des musiciens mettaient leurs efforts sur... My Space, rappelle la pianiste Valentina Lisitsa. «Sur Facebook, je peux avoir des fans et échanger avec eux, sur Twitter je peux envoyer des informations instantanées, mais sur YouTube, tu envoies une vidéo et les gens se l'approprient. Ils en discutent, ils parlent de musique», perçoit celle qui consulte souvent ses fans pour ses choix artistiques. Sa chaîne YouTube compte maintenant près de 158 000 abonnés et le nombre de visionnements dépasse les 80 millions. L'artiste considère que YouTube est aussi un bon moyen de rejoindre les jeunes, qui ont malheureusement peu souvent les moyens de se payer des billets de concert.

Échecs et gammes

Même si le destin de Valentina Lisitsa, qui a donné son premier récital à quatre ans, semblait tout tracé, celle-ci a rêvé pendant un moment de devenir joueuse d'échecs professionnelle. La réalité des jeunes musiciens est marquée par la compétition à cause des concours auxquels ils doivent constamment se soumettre, explique la pianiste. «Quand j'étais une jeune fille, c'était vraiment frustrant, parce que je ne savais jamais pourquoi je perdais ou pourquoi je gagnais. Aux échecs, il n'y a pas cette confusion, c'est très clair.» Le piano, et sa part de subjectivité et d'émotion, a toutefois fini par l'emporter dans le coeur de Lisitsa. Lorsqu'on lui demande si elle a d'autres talents cachés, celle-ci répond : «Je ne peux pas être seulement pianiste, je dois être une épouse, une mère. Mon fils a neuf ans et j'ai découvert beaucoup de choses à cause de lui. Par exemple, il est vraiment fasciné par les bateaux, alors je connais plein d'informations là-dessus.»

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer