Les petits péchés de Cathy Gauthier

Élégante, tout de noir vêtue, Cathy Gauthier qui... (Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Élégante, tout de noir vêtue, Cathy Gauthier qui fait aisément concurrence à Louis-José Houde pour la palme de l'hyperactivité a prouvé qu'elle n'a pas peur du ridicule, jappant sur scène ou mimant une femme en pleine séance d'épilation de l'entre-jambes.

Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Raphaëlle Plante
Le Soleil

(Québec) Elle a mûri, Cathy Gauthier, depuis son premier one woman show100 % vache folle. Si elle a toujours autant de mordant - et d'énergie sur scène - la petite blonde de l'humour a prouvé mardi soir à la salle Albert-Rousseau qu'il n'est pas nécessaire d'être vulgaire pour faire rire un public averti.

Sans faire dans la dentelle, Cathy Gauthier a laissé de côté bien des sacres pour ce troisième spectacle Pas trop catholique, présenté en grande première. À l'aube de la quarantaine, l'humoriste qui a un «petit côté judéo-chrétien très, très fort» s'est livrée à quelques confessions, elle qui a «peur de faire de la peine à Jésus». Ce dernier avait bien intérêt à se boucher les oreilles à l'occasion...

Après son entrée sur scène à travers une sorte de rosace géante, Cathy Gauthier s'est livrée à un flot ininterrompu d'anecdotes qui tiraient dans tous les sens, devant un mur de croix illuminées. Élégante, tout de noir vêtue, l'humoriste qui fait aisément concurrence à Louis-José Houde pour la palme de l'hyperactivité a prouvé qu'elle n'a pas peur du ridicule, jappant sur scène ou mimant une femme en pleine séance d'épilation de l'entre-jambes. D'ailleurs, Mesdames, pensez-y à deux fois avant de vous faire faire une épilation intégrale permanente... au risque de le regretter lorsque vous serez vieilles et plissées.

La fille de l'Abitibi a amusé le public en dressant le portrait de sa famille, à des années-lumière de celle de son chum avocat. De sa mère qui avait toujours son chapelet - «pour ceux qui ne savent pas c'est quoi, c'est comme un collier Caroline Néron, mais avec un mort au bout» - à son oncle «aussi mêlé qu'un témoin à la commission Charbonneau», à sa grand-mère qui ne vient pas à bout de mourir alors que l'héritage se fait attendre, Cathy Gauthier ne cache pas ses origines modestes et aborde avec légèreté des thèmes parfois plus lourds, comme la boulimie ou le sort réservé aux personnes âgées.

Son numéro de blonde contrôlante et suspicieuse qui capote parce qu'elle trouve un plat «étranger» dans le lave-vaisselle - se mettant à énumérer le contenu de toutes les armoires de la cuisine - a fait un tabac.

L'hilarité était aussi à son comble lors du numéro sur le chef Louis-François Marcotte, «qui trempe dans toutes sortes de choses, on ne sait pas quoi, on ne sait pas qui...»

Du spa où «on marine dans le jus des autres pour 150 piasses» au malaise de voir une femme allaiter «son enfant qui lui arrive à la taille», de l'épicurien qui se vante de manger bio à l'invité aux airs d'extra-terrestre interviewé par Denis Lévesque, ce troisième one woman show de Cathy Gauthier ratisse large... voire un peu trop. Était-ce nécessaire de revenir sur le feuilleton ultra-médiatisé «Éric et Lola», qui a fait les manchettes il y a quelques années? Un petit bémol, pour un show bien rodé dès le début.

Cathy Gauthier reviendra en supplémentaire les 9 et 10 février 2015.

Silvi Tourigny

Celle qui est aussi connue pour les capsules sur le Web Carole aide son prochain s'est chargée avec brio de réchauffer la salle lors d'une brève performance qui a aussitôt déridé le public. La sexualité des écureuils n'aura sans doute jamais été expliquée avec autant de détails croustillants que par Silvi Tourigny, qui a aussi livré une imitation tordante d'une danseuse paresseuse qui finit par s'endormir sur son poteau. «Quand je t'ai vue, la première fois, Sylvie» chantait Michel Louvain... eh bien espérons que ce ne sera pas la dernière.

Partager

À lire aussi

  • Les confessions de Cathy Gauthier

    Sur scène

    Les confessions de Cathy Gauthier

    Des textes crus, ponctués de sacres et livrés avec un culot sans bornes... En 2005, Cathy Gauthier est débarquée avec ses gros sabots dans le monde... »

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer