Yves Duteil: une «vraie rencontre» avec le Québec

Yves Duteil est donc attendu mardi au Grand Théâtre...

Agrandir

Yves Duteil est donc attendu mardi au Grand Théâtre avec son spectacle Flagrant délice, inspiré de l'album du même titre paru il y a deux ans.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Québec) Une tournée estivale dans les petites salles du ROSEQ, une autre, automnale, devant des publics plus imposants... À travers tout ça, une prestation sur les plaines d'Abraham en ouverture du Festival d'été. S'il a toujours cultivé ses liens avec son public québécois, Yves Duteil s'est fait plus présent que jamais de notre côté du monde ces temps-ci.

Pendant la belle saison, l'auteur-compositeur-interprète français s'est offert de vraies retrouvailles avec le public d'ici. Un retour fait de musique, certes, mais aussi de plusieurs heures passées sur la route entre Montréal et Natashquan. «J'ai eu le sentiment de retrouver le public du Québec que j'aime et d'avoir vécu une vraie rencontre, raconte le chanteur. C'est beaucoup de kilomètres, une beauté sidérante des paysages, on longe sans arrêt le fil du Saint-Laurent et de temps en temps, on a l'impression d'être au bord de la mer... De lieu en lieu, on va dans de petits endroits qui sont propices à de grandes rencontres.» 

Début juillet, la «rencontre» s'est faite plus imposante lorsque Yves Duteil a pris part au spectacle-hommage à Félix Leclerc présenté en ouverture du Festival d'été. Il a été invité à chanter son hymne La langue de chez nous, qu'il a justement écrit après une discussion avec Félix. «C'était extraordinaire, relate-t-il. Vous savez, j'ai connu le Québec grâce à ce disque mythique de la Francofête avec Félix Leclerc, Gilles Vigneault et Robert Charlebois. Être à cet endroit pour chanter La langue de chez nous devant un public de dizaines de milliers de personnes, c'est quelque chose d'extrêmement émouvant pour moi. Cet endroit est magique. C'est vrai que j'ai eu la chance d'y chanter plusieurs fois. Chaque fois, je l'ai reçu avec la même intensité.»

Yves Duteil a quitté les Plaines avec une promesse de revenir bientôt dans la capitale. Au coeur d'une tournée québécoise qui se poursuit jusqu'à la mi-novembre, il est donc attendu mardi au Grand Théâtre avec son spectacle Flagrant délice, inspiré de l'album du même titre paru il y a deux ans.

La santé retrouvée

S'il a tant de temps pour venir nous voir cette année, c'est sans doute parce qu'Yves Duteil a vu son emploi du temps s'alléger dernièrement. Le musicien, qui a occupé les fonctions de maire de la commune de Précy-sur-Marne pendant 25 ans, a renoncé cette année à cet engagement politique. Un choix motivé notamment par des ennuis de santé - il a subi une opération au coeur - et une volonté partagée avec sa compagne Noëlle de se «recentrer vers les essentiels». 

«Être maire nous prenait cinq heures par jour à peu près, estime-t-il. Si on libère ce temps, il devient un temps pour la famille, la création, les spectacles... C'est très important. On a lâché prise cette fois-ci, on ne s'est pas représenté.»

Quant à la santé, elle va beaucoup mieux, assure Duteil. «Ça faisait partie des raisons du recentrage, explique-t-il. Maintenant, ça va très, très bien. Ça y est, c'est derrière moi. J'ai été opéré à coeur ouvert. C'était un gros dossier. J'ai eu la chance de m'en sortir. Je suis guéri, c'est ce que le médecin m'a dit!»

Vous voulez y aller?

  • Qui: Yves Duteil
  • Quand: 11 novembre, à 20h
  • : Grand Théâtre de Québec
  • Billets: 55 $
  • Info: 418 643-8131

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer