Le miracle Galliano

Ceux qui ont encore des préjugés contre l'accordéon... (Photo Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

Ceux qui ont encore des préjugés contre l'accordéon les auraient certes vues tomber mercredi soir. Richard Galliano est un véritable virtuose qui sait conjuguer ses fortes racines latines avec le jazz dans lequel il met toute son âme.

Photo Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

<p>Ian Bussières</p>
Ian Bussières

Critique

Le Soleil

(Québec) Les spectateurs qui prenaient place au Grand Théâtre mercredi soir pour le passage de l'accordéoniste Richard Galliano au Festival international de jazz de Québec ont eu droit non seulement à un spectacle d'une grande qualité, mais aussi à un petit miracle puisqu'il s'en est fallu de peu pour que le Français ne foule même pas les planches de la salle Octave-Crémazie.

«On a eu beaucoup de problèmes avec les avions... Encore hier soir [mardi soir], on pensait qu'on ne pourrait pas venir, mais ce matin [mercredi], le miracle!» a lancé Galliano, monté sur scène avec un tout petit 15 minutes de retard, au public qui lui avait déjà tout pardonné. La grève d'Air France, qui a chamboulé la circulation aérienne dans plusieurs aéroports de l'Hexagone, expliquait la situation.

Lançant la soirée avec son vibrant Tango pour Claude, composé à la mémoire de son ancien acolyte Claude Nougaro, Galliano a commencé le programme avec beaucoup d'intensité, fermant parfois les yeux en faisant courir les doigts de sa main droite sur les boutons de son instrument, avec lequel il semblait parfois valser.

Ceux qui ont encore des préjugés contre l'accordéon les auraient certes vues tomber mercredi soir car Galliano n'a rien du grand-père un peu aviné qui empoigne un instrument mal entretenu dans une soirée des Fêtes. Il est un véritable virtuose qui sait conjuguer ses fortes racines latines (son père est Italien, sa mère Française) avec le jazz dans lequel il met toute son âme.

Il avait avec lui quatre autres musiciens, dont certains avec qui il jouait pour la première fois, d'autres avec qui il avait déjà partagé la scène mais avec lesquels il n'avait jamais interprété certaines pièces qui faisaient partie du programme. «Nous prenons les partitions car on n'a pas eu le temps de pratiquer ensemble», a-t-il d'ailleurs expliqué en début de soirée.

En professionnels expérimentés, le Tchèque George Mraz (contrebasse), les Américains Vic Juris (guitare) et Josh Nelson (piano) et le Brésilien Maurizio Zottarelli (batterie) ne semblaient cependant pas du tout désorientés et rendaient très bien les morceaux choisis par l'accordéoniste et leader du groupe.

Physique

Avec son jeu rythmé, très phy­sique et empreint d'émotion ainsi que ses mélodies très latines qui se greffent parfaitement à l'environnement jazz, Galliano a par ailleurs le tour de séduire son public.

Pliant les genoux, courbant le dos vers l'arrière ou remontant les épaules pour appuyer la note, il se laissait emporter sur ces titres qu'il interprète depuis plusieurs années, notamment la superbe Ballade pour Marion, composée pour la naissance de sa fille maintenant âgée de 35 ans.

Ainsi, après que le groupe eut interprété 10 titres, dont la très belle Plus fort que nous de Francis Lai, tirée du film Un homme et une femme de Claude Lelouch, le public a fortement ovationné Galliano, qui est revenu seul sur scène pour se lancer dans une pièce qui rappelait l'oeuvre de Jean-Sébastien Bach, avant d'être ovationné de nouveau.

Le quintette en entier a ensuite rappliqué pour deux autres interprétations, qui sont venues clore de belle façon cette soirée de près de deux heures.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer