Une salle de spectacle neuve pour Gaspé

La construction de l'embarcadère de la nouvelle salle... (Collaboration spéciale Geneviève Gélinas)

Agrandir

La construction de l'embarcadère de la nouvelle salle de spectacle est commencée à l'école secondaire C.-E.-Pouliot de Gaspé.

Collaboration spéciale Geneviève Gélinas

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Geneviève Gélinas

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Gaspé) La construction d'une nouvelle salle de spectacle commence à Gaspé. Un projet de 10,4 millions $ qui se concrétise 30 ans après les premières discussions.

Il s'agira d'une salle neuve dans un bâtiment existant. L'auditorium de l'école secondaire C.-E.-Pouliot, construit dans les années 70 pour des besoins scolaires, sera refait de A à Z pour répondre aux standards actuels. Le nombre de sièges passera de 409 à 554, la scène sera rehaussée et agrandie et les visiteurs passeront par un hall d'entrée neuf plutôt que de circuler parmi les casiers d'élèves. Les sièges avant seront amovibles, afin de transformer la salle en cabaret avec tables et chaises au besoin, ou de créer une piste de danse.

Un entrepreneur s'affaire déjà à construire un embarcadère à l'arrière de la salle. Les appels d'offres pour construire la salle elle-même sont en cours. La phase la plus intense du chantier aura lieu du 25 juin au 18 août, pendant les vacances scolaires, mais la salle ne sera livrée qu'en juin 2014.

Au fil des ans, l'idée d'une salle neuve dans un bâtiment indépendant était évoquée, a rappelé le maire de Gaspé, François Roussy. Mais «au lieu d'une nouvelle salle qui aurait coûté plus cher pour la construction et le fonctionnement, on s'est associés au milieu», justifie-t-il. La commission scolaire des Chic-Chocs demeure propriétaire des lieux et continuera d'assumer les frais de fonctionnement. Ses élèves utiliseront la salle neuve.

Financement provincial

Québec finance la plus grande partie avec une subvention de 6,18 millions $. La Ville de Gaspé, promoteur et maître d'oeuvre du projet, investit 1,4 million $. Ottawa engage 1,2 million $, tandis que la commission scolaire investit 750 000 $. Une campagne de financement auprès de la communauté a permis d'amasser 918 000 $ et ses organisateurs espèrent toujours atteindre le million.

C.D. Spectacles, l'organisme de diffusion de Gaspé, organise environ 40 spectacles par an sur les 95 événements qui se déroulent dans la salle. Au cours de l'année de construction, C.D. présentera tout de même une trentaine de spectacles dans d'autres lieux du grand Gaspé.

En 2011, la ministre libérale de la Culture, Christine St-Pierre, avait annoncé une somme de

5,8 millions $ sur les 9,9 millions $ alors estimés du projet. Toutefois, construire à l'épreuve des tremblements de terre coûtera 400 000 $ de plus que prévu. La part du fédéral a aussi été plus modeste qu'espéré de 700 000 $. Le projet a donc été élagué et les autres partenaires ont revu leur contribution à la hausse.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer