QuébéComm tente d'attirer les Rolling Stones à Québec

Le seul passage de Ron Wood, Mick Jagger... (Photohèque Le Soleil)

Agrandir

Le seul passage de Ron Wood, Mick Jagger et Keith Richards à Québec remonte à 1998. Sur la photo, on les voit en concert au Centre Bell. à Montréal, en 2006.

Photohèque Le Soleil

Partager

(Québec) QuébéComm a fait des démarches en vue de programmer les Rolling Stones à Québec, a appris Le Soleil. Après Madonna, ce pourrait donc être aux vieux routiers britanniques de fouler les plaines d'Abraham à l'occasion d'un spectacle payant.

Chez QuébéCom, la responsable des communications, Marie-Eve Jacob, assure ne pas être au courant de ce dossier, tout en admettant que l'organisation travaille sur quatre ou cinq projets pour des spectacles extérieurs. Cependant, des sources fiables ont indiqué au Soleil que des négociations en vue de mettre au programme la formation de Mick Jagger et de Keith Richards l'été prochain ont eu lieu. Dans l'idéal, on tenterait d'obtenir une date de concert en août, plutôt qu'en septembre, comme c'était le cas pour la Madone.

Ce passage des Rolling Stones est d'autant plus crédible qu'une rumeur persistante envoie le groupe mythique au festival Coachella, en Californie. Il faut dire que le nom de l'événement américain était brièvement apparu sur l'itinéraire de tournée des Stones pour être aussitôt retiré, l'automne dernier. Ce sont les utilisateurs de l'application destinée aux téléphones intelligents qui avaient remarqué cette entrée à l'agenda, prévue pour le 12 avril.

50 ans de la formation

Il semble néanmoins acquis qu'après les quelques concerts offerts l'an dernier en Angleterre et aux États-Unis, question de souligner les 50 ans de leur formation, les musiciens offriront une nouvelle série de spectacles internationaux. Mick Jagger a d'ailleurs écrit jeudi, sur Twitter : «On vous verra bientôt.»

Au terme de la nouvelle série de spectacles, en décembre, le guitariste Keith Richards avait pour sa part déclaré : «Une fois que ç'a démarré, je ne vois pas ça s'arrêter. Les musiciens se sentent bien, ils sentent qu'ils ont toujours quelque chose à offrir. Visiblement, il y a beaucoup de gens qui sont d'accord.»

En dépit d'une controverse en raison du coût élevé des billets, un engouement certain entoure ce retour des pères de Jumping Jack Flash sous les feux de la rampe. La compilation GRRR!, sur laquelle on trouve deux inédits, un beau livre, de même qu'un documentaire, Crossfire Hurricane, ont aussi concordé avec ce énième souffle du groupe.

Ventes lentes en 1998

Le seul et unique concert des Rolling Stones à Québec devait avoir lieu en extérieur, en 1997, mais avait été déplacé en intérieur. Il était en effet prévu que les rockeurs se produisent à l'Hippodrome, le 10 octobre 1997, à l'occasion de la tournée Bridges to Babylon et on espérait qu'au moins 40 000 billets trouvent preneurs. Mais un lent démarrage des ventes avait forcé les organisateurs à déplacer l'événement pour deux dates au Colisée, les 13 et 14 janvier 1998.

Un autre changement a suivi, si bien que les Stones se sont produits un seul soir, soit le 5 janvier, mais dans une formule 360 degrés, sans décor.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer