Roch Voisine: toutes guitares dehors

S'il a évité de s'attaquer aux notes plus... (Le Soleil, Pascal Ratthé)

Agrandir

S'il a évité de s'attaquer aux notes plus aiguës de sa chanson Les p'tits loups, Roch Voisine était bien en voix.

Le Soleil, Pascal Ratthé

Partager

Sur le même thème

(Québec) Par son décor et la construction de son spectacle, Roch Voisine a voulu convier le public du Capitole dans un «party de sous-sol», vendredi. On aura finalement eu droit davantage à un party de guitares au fil de Confidences, un concert qui prend des allures de rétrospective.

En lever de rideau, l'atmosphère est conviviale : des meubles rétro («datant de l'année de ma naissance, vers 1974-75», a blagué le chanteur, qui célébrera en mars ses 50 ans), des musiciens installés sur des fauteuils à l'avant-scène. Les confidences musicales ont pris leur envol dans une ambiance acoustique, vendredi.

Mais les instruments n'ont pas tardé à se brancher. Après tout, le beau Voisine se la joue un peu plus rock sur son dernier album, avec quelques solos bien sentis et le cri du coeur Le chemin : une pièce-fleuve de 14 minutes aux accents progressifs. C'est elle qu'il a choisie - dans une forme écourtée, toutefois - pour clore la soirée, devant un public en liesse, qui venait de se régaler des classiques Hélène, Darling, Avant de partir et cie.

Voyage dans le temps

Ce spectacle bien structuré permet à Roch Voisine de survoler l'ensemble de son parcours musical. Du récent Confidences à l'inoubliable Hélène (interprétée en rappel), sans oublier l'aventure Americana, il se fait un devoir de représenter chaque époque de sa carrière, qui a franchi le cap du quart de siècle.

Et comme il avait deux talentueux guitaristes (Chris Colepaugh et Christian Péloquin) sous la main, Roch Voisine a saisi l'occasion d'insuffler un peu de tonus aux succès. Le meilleur exemple est certainement cette version plutôt pesante de La légende d'Oochigeas, bien loin du tam-tam et du feu de camp!

S'il a confié une certaine nervosité en début de soirée, Roch Voisine avait l'air en pleine forme. On avait pourtant des raisons de s'inquiéter de l'état de ses cordes vocales : le chanteur qui avait dû écourter un spectacle à Québec l'hiver dernier à cause de maux de gorge a annulé deux représentations à Terrebonne à la fin octobre pour les mêmes raisons.

S'il a évité de s'attaquer aux notes plus aiguës de sa chanson Les p'tits loups, il était bien en voix, vendredi. Comme il ne se laisse pas trop le temps de chômer, souhaitons-lui de maintenir la forme : il s'envolera dans les prochains jours vers l'Australie pour quelques concerts. La France et la Belgique figurent aussi à son agenda du mois de décembre.

Roch Voisine offrira un deuxième spectacle au Capitole samedi soir, à 20h30.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer