Vulgaires Machins: à qui veut bien entendre

Chaque jour jusqu'au 2 mars, les Vulgaires Machins... (Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Chaque jour jusqu'au 2 mars, les Vulgaires Machins offrent à leurs fans une nouvelle chanson de Requiem pour les sourds, leur sixième album studio.

Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Valérie Lesage
Le Soleil

(Québec) Le compte à rebours est commencé depuis le 18 février : chaque jour jusqu'au 2 mars, les Vulgaires Machins offrent à leurs fans une nouvelle chanson de Requiem pour les sourds, leur sixième album studio. Et quand le compte sera complet, le groupe espère bien qu'il aura séduit les oreilles des auditeurs.

«On vous laisse entendre avant de l'acheter, mais en espérant vendre quelques copies... Ai-je besoin de vous rappeler que ça coûte de l'argent, enregistrer un album?» demande le chanteur et guitariste Guillaume Beauregard, sourire en coin.

Après avoir touché la grâce avec Compter les corps, album encensé par la critique et qui s'est vendu à 25 000 exemplaires (un grand succès dans l'univers du punk rock ou de la musique alternative), les Vulgaires Machins auraient pu sentir une pression paralysante. Mais ils gardent la tête froide, envisagent leur parcours comme un marathon, chassent toutes les attentes.

«On ne veut pas devenir obsédés par nous-mêmes, lance Guillaume. De toute manière, on ne sait pas c'est quoi, l'ambition. Le but a toujours été d'être satisfaits de nous-mêmes. Même si la planète entière nous donnait une seule étoile, on s'en fout! On est heureux de ce que nous avons fait.»

Ce Requiem pour les sourds est une façon poétique d'exprimer une révolte face à un trop-plein généralisé qui provoque l'apathie. «Il y a beaucoup de bourrage de crâne médiatique et très peu de débats sur les enjeux les plus importants de notre époque. On est dans le divertissement, la nouvelle qui va vite. Et on pourrait être sourds que ça ne changerait pas grand-chose», remarque Guillaume.

Avec leurs rythmes urgents, les Vulgaires Machins cherchent à nous tenir éveillés depuis 15 ans. Leur critique du néolibéralisme et de la société de consommation est récurrente. Leurs chansons dénoncent le règne de l'entreprise, sa domination sur la démocratie, son inconscience face à l'écologie.

«On n'arrive pas avec un scoop, pas mal tout le monde est d'accord. Mais pourquoi il n'y a pas de mouvement de contestation? C'est assez troublant», se désole Guillaume, tandis que Marie-Ève Roy complète son idée : «Je ne sais pas après quoi on attend... Le changement, il est entre nos mains!»

Aux yeux des Vulgaires Machins, les humains ne sont pas que sourds donc. Ils sont aveugles et muets, ils refusent de voir les problèmes et de les dénoncer. Mais n'allez pas croire que 15 ans de dénonciations et de tentatives de réveil ont découragé les membres du groupe. L'idéologie No Future, très peu pour eux.

«On n'a pas la mission de sauver le monde quand même. On se met de petits buts à atteindre et on est heureux quand quelqu'un nous écrit pour nous dire qu'une chanson les a touchés ou conscientisés. C'est de l'espoir», note Marie-Ève.

Et puis, il y a aussi de l'amour sur ce Requiem pour les sourds. L'amour comme un baume sur la colère et la révolte, l'idée que dans l'intimité il y a un refuge contre l'apathie.

Les Vulgaires Machins feront entendre leurs nouvelles compositions en primeur sur la scène du Théâtre Petit Champlain le 27 février, quelques jours avant la sortie de leur album.

Vous voulez y aller?

QUI : Vulgaires Machins

QUAND : 27 février, 20h

OÙ : Théâtre Petit Champlain

BILLETS : 22 $

TÉL. : 418 692-2631

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer