Bonheur d'occasion, événement historique

Bonheur d'occasion, de Gabrielle Roy, a été publié... (Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Bonheur d'occasion, de Gabrielle Roy, a été publié en 1945.

Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Montréal

La parution du roman Bonheur d'occasion, de l'auteure Gabrielle Roy a été désignée événement historique par le ministre de la Culture du Québec, Luc Fortin.

Le ministre Fortin en a fait l'annonce samedi matin, lors de la journée «Le 12 août, j'achète un livre québécois».

La Loi sur le patrimoine culturel permet au ministre de la Culture de désigner des personnages, des événements et des lieux historiques «dont la connaissance, la sauvegarde, la transmission ou la mise en valeur présente un intérêt public».

À pareille date l'année dernière, M. Fortin avait désigné la parution de L'Avalée des avalés, de Réjean Ducharme, comme événement historique.

Le roman de l'auteure franco-manitobaine est paru en juin 1945 et a connu un grand succès au Québec dès sa sortie. Le récit réaliste met en scène la classe ouvrière et défavorisée du quartier Saint-Henri, à Montréal, pendant la Seconde Guerre mondiale.

Gabrielle Roy a été de nombreuses fois récompensée pour ce livre. Elle est devenue la première Canadienne à recevoir le prestigieux prix Femina en 1947 et en juin de la même année, le roman traduit en anglais a été choisi comme livre du mois par le Literary Guild of America.

Vers la modernité

«Puissante critique sociale, l'oeuvre marque une rupture avec la tradition du roman du terroir qui faisait depuis un siècle la promotion de la vie paysanne. Elle amorce une littérature de contestation qui émerge dans cette période de profondes transformations sociales», est-il écrit dans le communiqué du ministre.

«La parution de ce roman a contribué à renouveler la littérature québécoise, puisque le propos, s'éloignant des valeurs rurales attachées au passé, marque le début d'une littérature plus urbaine en marche vers la modernité», ajoute le ministre.

Le maire de Montréal, Denis Coderre, s'est dit «fier» de cette reconnaissance. «L'oeuvre de Gabrielle Roy a permis aux Montréalais et aux lecteurs d'horizons divers de s'approprier une partie de notre histoire collective et le permet toujours», a-t-il déclaré dans le communiqué.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer