Espace pour ados dans les biblios

Les «MédiaLabs», des laboratoires de création et de... (Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Les «MédiaLabs», des laboratoires de création et de fabrication numériques ont été pensés pour attirer les adolescents.

Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) La Ville de Québec teste un nouveau concept de «MédiaLab» dans deux bibliothèques. Ces laboratoires de création et de fabrication numériques, avec écran vert et imprimante en trois dimensions s'il vous plaît, ont été pensés pour attirer les adolescents.

Les bibliothèques Félix-Leclerc à Val-Bélair et Paul-Aimé-­Paiement à Charlesbourg ont été choisies pour le projet pilote. La première est située à côté d'une école secondaire et l'autre attire beaucoup de jeunes âgés de moins de 18 ans. 

Dans chaque MédiaLab, les utilisateurs ont accès à des caméras, des appareils photo et des écrans verts pour produire des contenus, à de l'équipement et des logiciels pour retoucher des photos et faire du montage vidéo, à des ordinateurs et à une imprimante 3D. Cela dans un local convivial bien décoré. 

Julie Lemieux, vice-présidente du comité exécutif de la Ville de Québec, croit qu'il y a là tout le nécessaire pour plaire à la clientèle adolescente, qui n'est pas la plus facile à attirer dans les bibliothèques. 

Un lieu de socialisation

«C'est un défi d'attirer les adolescents dans nos bibliothèques et de les garder ici plus que deux minutes. C'est un défi partout sur la planète. [...] Je pense que c'est le genre de produit qui permet à nos adolescents de se sentir bien dans nos bibliothèques», a fait valoir la conseillère municipale, qui espère voir le MédiaLab devenir un lieu de socialisation. 

Les premières semaines d'utilisation, avant la conférence de presse de lancement de lundi, laissent croire que ce sera effectivement le cas. 

Chaque MédiaLab a coûté 70 000 $ à aménager. Les sommes proviennent du volet numérique de l'Entente de développement culturel liant le ministère de la Culture et des Communications du Québec et la Ville de Québec. C'est donc le provincial qui assume la facture initiale et la municipalité qui s'occupera de l'entretien.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer