Louis Rémillard, un citadin sur la piste des Iroquois

Louis Rémillard fait partie des pionniers du neuvième... (Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Louis Rémillard fait partie des pionniers du neuvième art dans la belle province.

Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Afin de souligner le début de la publication sur notre application mobile de la bande dessinée Le retour de l'Iroquois, de Louis Rémillard, nous vous offrons de nouveau l'entrevue réalisée par notre journaliste Nicolas Houle avec l'auteur de Québec, publiée dans nos pages le 5 avril dernier.

Une planche de l'album Le retour de l'Iroquois de Louis... (Éditions Trip) - image 1.0

Agrandir

Une planche de l'album Le retour de l'Iroquois de Louis Rémillard

Éditions Trip

Ce n'est parce qu'il porte des lunettes que Louis Rémillard voit toujours clair. Quand il a mis la touche finale à sa plus récente bande dessinée, Le retour de l'Iroquois, l'auteur de Québec craignait qu'elle ne soit ennuyante. Et pourtant, il a sans doute signé là son ouvrage le plus réussi et le plus ambitieux...

«Quand je faisais ça, j'étais dans le doute complet, admet-il. J'avais des moments de découragement. Je me disais "j'abandonne"...»

Mais il a tenu bon. Après tout, la BD est sa vocation depuis quatre décennies. Et l'histoire autant que la nature sont, pour ce citadin, des passions. Résultat? Le retour de l'Iroquois est en nomination pour le Grand prix de la ville de Québec, l'un des Bédéis Causa qui sera remis vendredi, dans le cadre du Festival de la bande dessinée.

Nature et histoire

Louis Rémillard fait partie des pionniers du neuvième art dans la belle province. Il raconte d'ailleurs avoir été à la tête du tout premier fanzine à Québec, Patrimoine, qui avait été publié à partir de 1973. Si le public l'a d'abord connu pour ses BD humoristiques et sarcastiques, avec des séries comme Rock et Rolland ou Général Tidéchet, c'est dans un autre registre qu'il évolue désormais. En 2008, il a lancé Voyage en zone d'exploitation, une BD aussi créative qu'expérimentale, où l'on suivait les déplacements d'une voiture en campagne, avec une foule de trouvailles visuelles. Deux ans plus tard, il avait remis ça en relatant une aventure en canot-camping, Down on the Petawawa. Dans un cas comme dans l'autre, il s'agissait de BD muettes, qui étaient des séjours en marge du quotidien citadin.

«J'aime aller en nature, fréquenter le territoire, l'arrière-pays, mais j'ai toujours une conscience que ce pays, avant qu'il y ait eu des autoroutes ou des centres d'achat - on le sait tous - c'était de la forêt, explique-t-il. Quand je fais du canot-camping, je sais que ces rivières, à l'époque, étaient les routes de tel et tel peuple.»

Longue transition

Ce n'était qu'une question de temps pour que les intérêts de Rémillard pour l'histoire ne viennent s'insérer à son art. Or pour parvenir à une heureuse cohabitation, l'artiste devait modifier son approche stylistique. Il estime avoir mis plus de sept ans à accoucher du Retour de l'Iroquois. Dans cet ouvrage, il exploite de nouveau les thématiques de la nature et du voyage, mais en explorant le passé et en ajoutant du texte. L'auteur relate ainsi le singulier parcours de l'Iroquois Tokhrahenehiaron, qui avait été libéré par les Français, en 1644, pour aller négocier une trêve avec son peuple. L'Amérindien avait été renvoyé, seul, pour faire ce voyage de Trois-Rivières jusque dans l'État de New York. Rémillard s'est appliqué à transcrire cet épisode avec le plus de justesse et de précision possible, puisant notamment dans les écrits de l'époque. En parcourant les Relations des Jésuites, il a pu constater à quel point certains éléments, comme la capture, puis la détention de l'Iroquois étaient bien détaillés. Il y avait un vide, toutefois, qu'il a comblé...

«J'ai décidé d'illustrer le seul élément qui n'était pas répertorié dans l'histoire : son voyage, seul, de retour. J'ai fait des recherches des routes indiennes [...] et j'ai illustré les véritables lieux.»

Un filon à exploiter

Rémillard profite des péripéties de son personnage pour partager divers éléments ou anecdotes à propos des moeurs amérindiennes. Là encore, il s'est appuyé sur une documentation fouillée, n'hésitant à, comme il dit, à faire un «vrai livre», avec des notes de bas page et une bibliographie.

Outre le riche contenu, ce qui rend cette histoire intéressante à lire, c'est le travail graphique de Rémillard. Prenant un plaisir évident à reproduire la nature et à la mettre en page de façon inventive, le dessinateur joue habilement avec le noir et blanc.

Le retour de l'Iroquois de Louis Rémillard... (Éditions Trip) - image 3.0

Agrandir

Le retour de l'Iroquois de Louis Rémillard

Éditions Trip

«Le noir et blanc force à avoir une réflexion plus pointue sur le rendu, parce que tu ne peux pas compenser des éléments un peu plus douteux avec de la couleur, juge-t-il. Il faut que tu travailles tes zones de gris, tes masses, tes clairs-obscurs...»

Aussi longue qu'ait pu prendre la genèse du Retour de l'Iroquois et aussi parsemée de doute qu'elle ait pu être, elle a débloqué sur une certitude : c'est dans cette voie où nature et histoire se rencontrent que Louis Rémillard veut continuer d'évoluer. 

«Je me trouve comme une petite mission didactique à raconter qu'il y a quelque chose d'intéressant qui s'est passé ici [au Québec], avant. Je veux faire une série là-dedans. J'amorce à peine un livre que j'ai déjà une idée pour un autre après... J'aimerais m'intéresser aux routes indiennes, aux objets de troc...»

Louis Rémillard sera présent au Festival de la bande dessinée de Québec du 5 au 9 avril pour des dédicaces, ainsi qu'une rencontre devant public le 8 avril, de 13h à 13h30 avec Patrick Prugne, auteur d'Iroquois. On peut consulter l'horaire des dédicaces au louisremillard.blogspot.ca




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer