• Le Soleil > 
  • Arts > 
  • Livres 
  • > Dominique Fortier gagne le Prix littéraire du gouverneur général 

Dominique Fortier gagne le Prix littéraire du gouverneur général

Dominique Fortier avait été finaliste au prix du Gouverneur... (Archives, La Presse)

Agrandir

Dominique Fortier avait été finaliste au prix du Gouverneur général pour son premier roman, Du bon usage des étoiles. Aujourd'hui, elle remporte les grands honneurs avec Au péril de la mer.

Archives, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Ottawa

L'auteure native de Québec Dominique Fortier a remporté mardi le Prix littéraire du gouverneur général dans la catégorie «romans et nouvelles» pour son livre Au péril de la mer. L'écrivaine a ainsi été préférée aux finalistes Martine Delvaux, Anaïs Barbeau-Lavalette, Daniel Grenier et Hugues Corriveau.

Le dramaturge Wajdi Mouawad a quant à lui été primé dans la catégorie «théâtre», grâce à sa pièce Inflammation du verbe vivre. Olivier Kemeid, Michel Marc Bouchard, Hervé Bouchard et Sébastien David étaient aussi nommés dans cette catégorie.

Normand de Bellefeuille s'est illustré en poésie, grâce à Le poème est une maison de bord de mer, deuxième volet de la trilogie Catalogues affectueux, tandis que du côté des essais, le prix a été remis à Roland Viau pour Amerindia: essais d'ethnohistoire autochtone.

En littérature jeunesse, François Gilbert a été couronné dans la catégorie «texte» pour Hare Krishna. Stéphanie Lapointe et Rogé l'ont été du côté des «livres illustrés» pour Grand-père et la Lune.

Enfin, Catherine Ego a été primée dans la catégorie «traduction - de l'anglais au français», grâce à La destruction des Indiens des Plaines: maladies, famines organisées, disparition du mode de vie autochtone, traduction de Clearing the Plains de James Daschuk.

Les Prix littéraires du gouverneur général ont aussi été décernés à des écrivains anglophones. Madeleine Thien, une écrivaine de Vancouver qui réside aujourd'hui à Montréal, a ainsi continué d'accumuler les honneurs grâce à son roman Do Not Say We Have Nothing.

Les gagnants des Prix littéraires du gouverneur général recevront leur prix - incluant une bourse de 25 000 $ - le 30 novembre, à Ottawa.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer