• Le Soleil > 
  • Arts > 
  • Livres 
  • > Le Canada sera l'invité d'honneur à la Foire du livre de Francfort 2020 

Le Canada sera l'invité d'honneur à la Foire du livre de Francfort 2020

La ministre du Patrimoine canadien, Mélanie Joly, a... (Etienne Ranger, Archives LeDroit)

Agrandir

La ministre du Patrimoine canadien, Mélanie Joly, a annoncé que le Canada serait l'invité d'honneur de la Foire du livre de Francfort en 2020.

Etienne Ranger, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Mélanie Marquis
La Presse Canadienne
Ottawa

Après s'être laissé désirer, le Canada a enfin accepté d'être l'invité d'honneur de la Foire du livre de Francfort.

Le prestigieux salon déroulera le tapis rouge pour les artisans canadiens de l'industrie du livre pour son édition de 2020, a confirmé jeudi la ministre du Patrimoine canadien, Mélanie Joly.

«Je suis honorée qu'on ait reçu cette invitation, et je suis encore plus honorée de l'accepter», s'est-elle réjouie en entrevue avec La Presse canadienne.

En disant oui aux organisateurs de l'événement, le gouvernement libéral signale que le Canada se réengage sur la scène internationale, a souligné Mme Joly.

«Ça s'inscrit dans notre volonté de repositionner, au niveau international, nos différentes industries culturelles (...) et dans notre stratégie d'exportation culturelle», a-t-elle précisé.

Le gouvernement conservateur de Stephen Harper avait décliné il y a environ deux ans l'invitation de la Foire du livre de Francfort.

Les organisateurs de l'événement avaient proposé au Canada d'être à l'honneur en 2017 - une présence qui aurait coïncidé avec le 150e anniversaire de la Confédération.

L'administration Harper avait dit non en citant des raisons budgétaires.

La ministre Joly n'était pas en mesure de préciser, jeudi, les détails sur le montant de la subvention fédérale qui sera consacrée à cette présence canadienne en sol allemand.

Retombées inestimables

Elle a cependant fait valoir que les retombées générées par une présence à un événement d'une telle envergure sont inestimables.

«Plus que jamais, nous avons accès à de nouveaux marchés. Et de grands rendez-vous comme la Foire de Francfort sont des lieux où les gens se rencontrent, où les affaires ont lieu», a-t-elle exposé.

Elle a rencontré jeudi après-midi à son bureau le président de la Foire du livre de Francfort, Juergen Boos, pour lui confirmer que le Canada acceptait l'invitation.

Dans un communiqué, M. Boos a souligné que «le Canada et l'Europe entretiennent d'étroits liens culturels» et plaidé «que les gens du monde entier sont intéressés à en apprendre un peu plus au sujet du Canada et de sa culture, de ses éditeurs, de ses auteurs et de ses médias».

La Foire du livre de Francfort est le plus important marché mondial du milieu de l'édition.

Les éditeurs, détaillants, bibliothécaires, rédacteurs en chef et auteurs s'y rendent pour élargir leur réseau professionnel, conclure de nouvelles affaires et acheter ou vendre des droits d'auteur et des licences.

Chaque année, l'événement accueille environ 275 000 visiteurs et 10 000 représentants des médias.

En tant qu'invité d'honneur, le Canada sera responsable de concevoir et de construire un pavillon, qui occupera la scène principale de la Foire et qui présentera différentes expositions culturelles.

On y présentera aussi des lectures par des auteurs, de la danse, des films et de la musique qui feront connaître les artistes et entrepreneurs culturels du pays sur la scène internationale.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer