Résidence d'écriture: de la plume aux planches

L'auteur Mathieu Arsenault (au centre) a profité d'une... (Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

L'auteur Mathieu Arsenault (au centre) a profité d'une résidence à la Maison de la littérature pour faire progresser l'adaptation scénique de son livre «La vie littéraire», épaulé par le metteur en scène Christian Lapointe et le directeur de la maison de production Rhizome, Simon Dumas.

Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) La rencontre avec le public, Mathieu Arsenault l'a apprivoisée au fil des lectures publiques qui ont ponctué sa carrière d'écrivain. Voilà qu'il s'apprête à pousser l'aventure plus loin, alors qu'il planche sur l'adaptation scénique de son bouquin La vie littéraire. Un projet mitonné en collaboration avec le metteur en scène Christian Lapointe et qui a en grande partie pris forme entre les murs de la Maison de la littérature.

Avec une chambre et un studio de création mis à sa disposition pendant plusieurs semaines, Mathieu Arsenault a pu prendre ses aises ces derniers temps à la Maison de la littérature. Rencontrés vendredi dernier, alors que prenait fin leur résidence de création, l'auteur et ses complices Christian Lapointe et Simon Dumas (directeur de Rhizome, qui produit le spectacle) mesuraient l'importance de ce condensé créatif sur l'évolution du spectacle, qui sera présenté sous le même toit les 16 et 17 mars. 

«En résidence, tu te décontextualises de ton quotidien, tu vas ailleurs et tu t'immerges dans un travail, résume Simon Dumas. Tu t'éloignes des tâches quotidiennes et tu te concentres sur un travail. C'est absolument essentiel. C'est vraiment comme apprendre une langue par immersion.» 

De l'apprentissage, Mathieu Arsenault en avait justement beaucoup à faire en se lançant dans cette aventure, qui n'a pas grand-chose de naturel pour lui. «Ça me stressait parce qu'il y a plein de choses que je n'ai jamais faites, explique-t-il. Rester une heure devant un public, faire un texte par coeur et aussi trouver comment me donner de la présence sur scène. [...] Chaque étape est nouvelle. Je suis toujours un peu stressé, mais jamais paniqué parce que je suis bien entouré, bien guidé.»

Stand-up

Publié en 2014 aux éditions Le Quartanier, le roman La vie littéraire se déploie dans une absence presque totale de ponctuation. Dans ce qui prend des allures de longue phrase ininterrompue, Mathieu Arsenault distille une vision du monde de la littérature actuelle d'ici. Ce discours souvent incisif, porté à l'écrit par une narratrice, sera livré par la voix de son auteur sur les planches. Celui-ci se défend bien d'être comédien. Il a d'ailleurs choisi l'étiquette de «stand-up» pour qualifier le spectacle. 

«Le travail, ce n'est pas de transformer Mathieu en acteur. L'acteur se glisse dans la partition d'un autre et il la fait sienne. Mathieu, il joue sa propre partition», note Christian Lapointe, soulignant la particularité de travailler avec un artiste qui a acquis une expérience de scène - dans des lectures publiques, notamment -, mais qui n'a pas été «déformé» par une école de théâtre. 

«Je dis le mot "déformé" parce que l'acteur est amené à devenir comme une matrice dans laquelle on va pouvoir mettre plein de choses. Dans le cas de quelqu'un qui vient se présenter lui-même dans une forme de stand-up, on ne veut pas lisser sa personnalité. Au contraire. Je dirais même que le dernier tiers de ce qu'il fait n'est pas placé. Du moment qu'il est réchauffé et que sa relation avec le texte et la salle se place, les choses émergent», précise Christian Lapointe, qui avait adapté en 2008 Vu d'ici d'Arsenault. Les mots de ce dernier seront aussi à l'honneur en janvier au Périscope, alors qu'Album de finissants sera porté sur scène par Anne Sophie Rouleau.

Inaugurée en octobre, la Maison de la littérature accueille le programme de résidences artistiques lancé par l'Institut canadien de Québec. Une cinquantaine d'auteurs y ont pris part depuis 2005.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer