Le livre de la semaine: Lontano

Jean-Christophe Grangé, Lontano, (Albin Michel) (Infographie Le Soleil)

Agrandir

Infographie Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Jean-Christophe Grangé, Lontano, (Albin Michel)

L'histoire : Grégoire Morvan est devenu un véritable homme de confiance des dirigeants français après le fait d'armes de sa carrière : l'arrestation au Congo d'un sinistre tueur en série, l'Homme-Clou. Mais quand, 40 ans plus tard, son fils est chargé d'une enquête portant la signature de cet assassin, le passé secret de ce paternel autoritaire et violent revient.

Jean-Christophe Grangé... (AFP) - image 3.0

Agrandir

Jean-Christophe Grangé

AFP

L'auteur : Pour ses romans, Jean-Christophe Grangé s'inspire des reportages effectués durant sa carrière de grand reporter. Son second roman, Les rivières pourpres, porté à l'écran par Mathieu Kassovitz, l'a fait connaître du public en 2000. Depuis, il compte 12 ouvrages à son actif et est l'un des auteurs de polars les plus lus d'Europe.

Nuits blanches pour un roman noir

CRITIQUE / On ne sort pas indemne de la lecture de Lontano de Jean-Christophe Grangé, un roman d'une noirceur inouïe, mais si passionnant qu'il provoquera quelques nuits blanches tant il est difficile de détourner les yeux de cette brique de près de 800 pages.

Grangé, véritable maître du thriller français, ne nous lâche pas d'une semelle pour nous faire sombrer dans les ténèbres des meurtres affreux commis par un tueur en série inspiré par la magie yombé. Ce tueur, Grégoire Morvan le connaît bien. Il l'a arrêté au Congo dans les années 70. Il est ensuite devenu un héros aux yeux des autorités françaises.

Un héros, Morvan l'est toutefois bien peu aux yeux de ses trois enfants, tous désemparés à leur manière, sinistre héritage d'un père mystérieux et violent avec sa femme. Quand survient une série de meurtres qui semblent signés par l'Homme-Clou, pourtant mort dans un institut psychiatrique des années auparavant, le fils de Morvan, aussi policier, mènera l'enquête pendant laquelle tout semble pointer vers le passé secret de son père.

Au-delà d'une formidable capacité à trimballer le lecteur - sans jamais le perdre - entre la France et l'Afrique, à le faire entrer dans les milieux de la haute finance, des mines, de l'armée, de la prostitution, de la magie et du fétichisme, Grangé dresse surtout une formidable saga familiale. Le grand reporter international, qui signait avec Lontano son 11e roman, excelle dans les portraits des membres de cette famille brisée par les secrets et la haine. Au fil des nombreuses pages se dévoile en effet toute la richesse des personnages secondaires.

À la fois roman noir et thriller psychologique, mené à vitesse grand V avec l'esprit et de salvatrices pointes d'humour de Grangé, Lontano ne donne qu'une envie : plonger dans Congo Requiem, le deuxième tome paru en mai. Valérie Gaudreau, Le Soleil, ****

. . . . . . . . . .

Hallucinante saga au coeur du Mal

CRITIQUE / Ce n'est pas pour me vanter, mais j'ai lu et aimé Les rivières pourpres bien avant de voir le film de Kassovitz.

C'est dire que j'ai découvert Jean-Christophe Grangé avant sa consécration par le cinéma.

Permettez que je le souligne : ça me fait un velours de penser que j'ai du flair pour détecter le talent.

Si je n'étais pas devenu journaliste, j'aurais aimé être psychologue. C'est pour ça que j'aime les romans de Grangé. Pour les plongées vertigineuses au coeur du Mal - notez la majuscule - qu'il dépèce autant dans ses personnages que dans ses décors.

Chez Grangé, on découvre peu à peu que les protagonistes apparemment normaux du début sont tous détraqués à un degré ou à un autre.

Dans Lontano, même la jungle congolaise, même les plaines mornes de Bretagne semblent habitées par un être maléfique et visqueux.

Si j'ai aimé?

Lontano est un roman formidable. La suite, Congo Requiem, est encore meilleure.

C'est seulement dans le second roman qu'on comprend les dessous de cette hallucinante saga familiale, celle des Morvan, qui s'étire sur près de 800 pages sans qu'on s'ennuie une minute.

On y retrouve les grandes obsessions de Grangé. Le problème du père et la quête de l'identité. Elles s'incarnent ici dans une famille troublée, cimentée autour de la haine du patriarche, Grégoire Morvan, premier flic de France, qui trempe dans des affaires louches en Afrique.

Grangé écrit avec une précision et une froideur chirurgicales. Comme le tueur mythique de Lontano qui découpe ses victimes pour en faire des fétiches africains.

À la toute fin, on se demande qui est le plus timbré : l'Homme-Clou ou les membres du clan Morvan?

Quatre étoiles pour Lontano. Mais c'est pour faire de la place aux quatre étoiles et demie de Congo Requiem. Patrick Duquette, Le Droit, ****

. . . . . . . . . .

Écrivez-nous!

Le Club de lecture se veut un lieu d'échange sur la littérature. Chaque semaine, deux journalistes du Groupe Capitales Médias partagent leur appréciation d'un livre. Et nous voulons aussi votre avis! Vous avez lu le bouquin dont nous parlons et voulez donner vos commentaires? Envoyez-nous un texte d'environ 80 mots (500 caractères) avec votre nom et votre lieu de résidence à clubdelecture@gcmedias.ca

À venir

6 août: Spécial Anne Hébert

13 août: Antoine Leiris, Vous n'aurez pas ma haine (Fayard)

20 août: Sarah-Maude Beauchesne, Coeur de slush (Hurtubise HMH)

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer