L'auteure Harper Lee est décédée à 89 ans

Harper Lee, en mai 2010... (Archives AP)

Agrandir

Harper Lee, en mai 2010

Archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Kendal Weaver, Hillel Italie
Associated Press
New York

Harper Lee, romancière dont le succès Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur (To Kill a Mockingbird) est devenu un best-seller avant d'être adapté au cinéma, est décédée à l'âge de 89 ans.

La porte-parole de la maison HarperCollins, Tina Andreadis, a confirmé le décès de l'auteure à l'Associated Press, vendredi.

Harper Lee a partagé son temps entre New York, où elle a écrit son célèbre roman dans les années 1950, et sa ville natale de Monroeville, en Alabama.

Publié en 1960, Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur raconte l'histoire d'une jeune fille nommée Scout, qui grandi dans une ville du sud des États-Unis pendant la Grande Dépression. Un homme noir est alors accusé du viol d'une femme blanche, et le père de Scout, l'avocat Atticus Finch, le défend, malgré les menaces et la colère de plusieurs.

Le livre est rapidement devenu un best-seller et a permis à l'auteure de remporter un prix Pulitzer. Il a été adapté au cinéma en 1962, et l'interprétation d'Atticus Finch par Gregory Peck lui a valu un Oscar. Alors que le mouvement de défense des droits civils grandissait, le roman a inspiré une génération de jeunes avocats, a été assigné comme lecture obligatoire dans des écoles secondaires à travers les États-Unis et est devenu un choix populaire pour des programmes de lectures mis sur pied à l'échelle municipale ou nationale.

En 2015, HarperCollins rapportait que 40 millions d'exemplaires du roman s'étaient vendus dans le monde, faisant de Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur l'un des romans américains du XXe siècle les plus lus dans le monde. Lorsque la Bibliothèque du Congrès a fait un sondage, en 1991, sur les livres ayant touché la vie des gens, Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur est arrivé deuxième, derrière la Bible.

Harper Lee elle-même est devenue de plus en plus mystérieuse au fur et à mesure que son roman gagnait en renommée. Au tout début, elle faisait la promotion de son oeuvre, parlait fréquemment à la presse, écrivait sur elle-même et donnait des discours.

Mais à la fin des années 1960, elle s'est mise à refuser les demandes d'entrevues, et jusqu'à la fin de sa vie, elle a évité de commenter publiquement son roman et sa carrière. À l'exception de quelques articles pour les magazines Vogue et McCall's dans les années 1960 et une révision d'un livre sur l'histoire de l'Alabama au 19e siècle en 1983, elle n'a publié aucun autre livre avant de prendre la planète par surprise en 2015 en permettant la publication de Va et poste une sentinelle (Go Set a Watchman).

Va et poste une sentinelle a été écrit avant Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur, mais son histoire se déroule 20 ans plus tard, dans le même lieu et avec plusieurs des mêmes personnages. Les lecteurs et les critiques ont été déçus de constater que le personnage d'Atticus ne ressemblait en rien au héros du premier livre. L'homme qui défiait le statu quo dans Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur faisait partie de la masse dans Va et poste une sentinelle, dénonçant la décision de la Cour suprême ayant jugé que la ségrégation scolaire était inconstitutionnelle.

Mais malgré les critiques peu élogieuses et les inquiétudes quant à l'état d'esprit dans lequel se trouvait Harper Lee lorsqu'elle a approuvé sa publication, Va et poste une sentinelle s'est hissé au sommet de la liste des best-sellers quelques jours après l'annonce de sa parution et y est demeuré pendant des mois.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer