L'écriture comme outil de rénovation

L'ancienne, l'actuelle et la future directrice artistique du... (Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

L'ancienne, l'actuelle et la future directrice artistique du Festival du Jamais Lu, Anne-Marie Olivier (en haut), Édith Patenaude (à gauche) et Marianne Marceau, donneront le coup d'envoi de l'évènement le 3 décembre. Elles posent en compagnie de la directrice générale Marcelle Dubois.

Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le Festival du Jamais Lu est un lieu de découverte d'auteurs au crayon bien affûté. Le thème pour cette cinquième année? Rénover l'après.

L'écriture comme outil de rénovation du monde, ça allait de soi quand on y pense. Les textes choisis, écrits par 15 auteurs, «parlent de métamorphoses», «de grands bouleversements», «de transformations douloureuses essentielles», évoque la directrice artistique Édith Patenaude.

Le Festival du Jamais Lu a pris racine à Montréal il y a 15 ans. Québec a ensuite pris le train en 2010 et Paris a sauté dans l'aventure cette année. Sur les 18 textes qui ont pris naissance au Festival du Jamais Lu de Québec depuis ses débuts, 7 ont été portés sur scène dont Sur la montagne nue d'Anne-Julie Royer, du 17 novembre au 5 décembre à Premier Acte. La pièce Fendre les lacs de Steve Gagnon, qui sera à l'affiche du Théâtre Périscope en avril, a pour sa part pris son premier souffle en 2013-2014 au 13e Jamais Lu de Montréal. Et le spectacle en itinérance Le monde sera meilleur d'Édith Patenaude, qui est présenté durant toute l'année au Périscope, faisait partie de l'édition montréalaise 2011-2012.

Jamais entendu

Pendant trois soirs, les amateurs de théâtre pourront donc découvrir des textes tout frais sortis de la tête de leurs auteurs. Pour donner le coup d'envoi, le 3 décembre à 19h, l'ancienne directrice artistique de Jamais Lu, Anne-Marie Olivier, l'actuelle, Édith Patenaude, et la future, Marianne Marceau - Édith Patenaude a annoncé hier qu'elle quittait la direction -, se lancent dans une course à relais de textes tout ce qu'il y a de plus conviviale puisque vous pourrez écouter le tout pointe de pizza et bière à la main. Suivra la lecture intégrale d'un texte de l'auteure Isabelle Lapointe intitulé 19, rue Gagnon.

Le vendredi, on ramène la classique soirée L'accélérateur de particules. Cinq extraits d'oeuvres en évolution, dont celles de Maxime Robin et de Nicola-Frank Vachon, seront lus entre autres par Lorraine Côté, Marie-Hélène Gendreau, Valérie Laroche et Jacques Leblanc.

En clôture, le 5 décembre, la création d'Alexandre Fecteau Vendre ou rénover? Quatre duos d'auteurs s'attaquent à quatre grandes oeuvres théâtrales. La question : rénover les classiques ou s'en affranchir?

Plus d'informations à www.jamaislu.com

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer