• Le Soleil > 
  • Arts > 
  • Livres 
  • > Maison de la littérature: 80 artistes et 300 oiseaux pour le parcours déambulatoire 

Maison de la littérature: 80 artistes et 300 oiseaux pour le parcours déambulatoire

Quelques artistes qui participeront au parcours littéraire Volatil... (Le Soleil, Valérie Gaudreau)

Agrandir

Quelques artistes qui participeront au parcours littéraire Volatil dont les musiciens Karim Ouellet, Claude Bégin et Marième entourent la porte-parole Chrystine Brouillet, la metteure en scène Nancy Bernier et la conseillère municipale responsable de la Culture, Julie Lemieux.

Le Soleil, Valérie Gaudreau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) L'inauguration de la Maison de la littérature sera fêtée en grand. Plus de 80 artistes participeront les 9 et 10 octobre au parcours littéraire déambulatoire dans le Vieux-Québec dont le thème Volatil sera illustré par 300 oiseaux. La populaire écrivaine Chrystine Brouillet sera aussi porte-parole de l'événement.

On en a appris davantage, mardi, sur le concept de ce parcours annoncé en février et dont 

la direction artistique a été confiée à Nancy Bernier d'Azur Créations.

Chanteurs, écrivains, poètes, danseurs, vidéastes et comédiens majoritairement de Québec prendront part à l'un des sept tableaux du parcours littéraire soulignant l'ouverture de la Maison de la littérature après 14,6 millions $ de rénovations au temple Wesley de la chaussée des Écossais, au coeur du Vieux-Québec.

Actuellement en chantier, la Maison de la littérature abritera une succursale de la Bibliothèque de Québec, un bistro, une salle d'exposition, des studios d'écriture et un appartement pour les auteurs étrangers en résidence à Québec.

Chaque station du parcours mettra en valeur un genre littéraire, soit la chanson, le roman, le livre jeunesse, la poésie, la bande dessinée, le scénario et l'essai.

Ce parcours déambulatoire s'étendra des jardins de l'Hôtel-de-Ville jusqu'à la place D'Youville. À la fin du parcours, des chefs de la région revisiteront pour l'occasion la soupe à l'alphabet servie sur place à la population.

Roman collectif

Des artistes comme Marième, Claude Bégin, Karim Ouellet, Alaclair Ensemble, Paule-Andrée Cassidy, Catherine Dorion, les bédéistes Estelle Bachelard, André Gagnon, Catherine Lemieux ou encore Paul Bordeleau prendront part aux festivités. Des textes écrits spécialement pour l'occasion, dont un roman collectif de Chrystine Brouillet, Louise Dupré, François Blais et Francine Ruel, seront lus sur place par des comédiens. Des projections vidéo, un hommage musical à Sylvain Lelièvre, des lectures d'essais de Normand Baillargeon, Léa Clermont-Dion ou Gabriel Nadeau-Dubois, des poèmes projetés sur grand écran marqueront aussi le parcours dont le fil conducteur est la liberté, incarnée par le concept des oiseaux.

Plus de 300 oiseaux en fil d'acier actuellement en cours de fabrication orneront les rues du Vieux-Québec, a expliqué mardi la metteure en scène Nancy Bernier. «L'image de l'oiseau nous est apparue dans l'image d'un livre ouvert. Mais on a laissé de côté le papier, les livres, toute l'imagerie littéraire trop concrète pour vraiment s'envoler dans l'onirisme de l'oiseau.» 

Les spectacles seront présentés en continu de 18h30 à 22h30 les 9 et 10 octobre. Des visites de la Maison de la littérature auront aussi lieu les 10 et 11 octobre de 10h à 16h.

Subvention rejetée par l'opposition

La Ville de Québec verse 350 000 $ à Azur Créations pour la conception de ce parcours. En mars, Paul Shoiry et le conseiller Yvon Bussières ont voté contre cette subvention. M. Shoiry avait estimé «qu'un party à 175 000 $ par jour» pour marquer l'ouverture de la Maison de la littérature était trop cher.

La conseillère Anne Guérette n'avait toutefois pas suivi ses collègues et avait donné son accord au financement de cette activité qui se déroule dans son district.

Mardi, la conseillère responsable de la culture, Julie Lemieux, a vertement réfuté les propos de l'opposition. «Quand tu as 80 artistes d'ici qui participent à un événement de cette envergure, c'est pas mal plus qu'un party», a-t-elle répliqué. «Il y a beaucoup de contenu qui donne une vitrine à la littérature et à un nouvel équipement culturel de la Ville. C'est important de marquer le coup.»

Une porte-parole ancrée dans le Vieux-Québec

Être porte-parole des festivités d'ouverture de la Maison de la littérature était tout naturel pour la populaire écrivaine Chrystine Brouillet, elle qui a nourri sa passion pour la lecture et la littérature dans les vieux murs de l'Institut canadien. 

«Quand j'étais étudiante et que j'avais fini mes travaux, venir ici était mon cadeau», a lancé l'auteure qui a habité, étudié dans le Vieux-Québec et y a fréquenté la succursale en cours de rénovations pour devenir en octobre la Maison de la littérature. 

«Mon bonheur était d'aller passer des heures dans les rayons de la bibliothèque. J'ai vraiment commencé à lire des romans policiers ici. Alors, l'Institut canadien est en grande partie responsable de ma carrière!» a-t-elle relaté dans un éclat de rire.

Chrystine Brouillet est aussi indissociable de l'arrondissement historique, elle qui a étudié aux Ursulines et travaillé au célèbre café Chez Temporel à l'époque de Chère voisine, son premier roman paru en 1982.

Elle était donc tout indiquée pour devenir porte-parole du parcours déambulatoire qui marquera l'ouverture de la Maison de la littérature les 9 et 10 octobre.

Mme Brouillet, qui partage son temps entre Québec et Montréal, se dit d'autant plus emballée que tous les gens littéraires seront représentés dans cette manifestation artistique.

Quant à la Maison de la littérature comme telle, Chrystine Brouillet est convaincue que ce nouveau lieu de rassemblement pour les créateurs et la population «marquera les esprits».

«On est dans quelque chose d'exceptionnel. Ce sera très inspirant pour Québec et les gens de l'extérieur qui vont vouloir nous copier.»

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer