Au bonheur de lire

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Valérie Lesage
Le Soleil

(Québec) Un roman qui est aussi amusant pour son histoire que pour ses illustrations et sa mise en pages, voilà qui est plutôt rare. C'est ce qu'offre Chris Riddell, un des illustrateurs les plus connus d'Angleterre, avec Apolline et le fantôme de l'école, deuxième tome d'une série publiée chez Milan jeunesse.

Petite fille passionnée d'énigmes, Apolline fait son entrée à l'école et se retrouve au coeur d'une étrange histoire de fantômes qui terrorisent les élèves la nuit. Tout est en place pour une nouvelle enquête... Le plaisir de ce livre, c'est d'emprunter mille détours narratifs et visuels pour résoudre l'énigme dans un univers fantaisiste. On peut passer des heures à observer les détails comiques des fabuleuses images de Riddell. (Huit ans et plus)

QUI A VOLÉ LE DIAMANT GÉANT?

Une nouvelle aventure pour la célébre souris Geronimo Stilton. Cette fois, son grand-père, Honoré Tourneboulé, l'emmène jouer au golf et, ensemble, ils doivent affronter leurs pires ennemis : les Rasmaussen, pour gagner la Super Ratoucoupe. Mais il y a de la tricherie! Quelqu'un est prêt à tout pour obtenir la coupe en or massif incrustée de diamants. Avec l'aide de son ami Zéro Zéro K, Geronimo trouve la bonne piste... Un roman d'aventures trépidant et plein d'humour, avec, comme c'est l'habitude dans cette série, d'abondantes illustrations et une mise en page ludique et colorée. Une belle lecture d'été pour les huit ans et plus, qui apprendront au passage quelques infos sur le golf.

SIMON ET LA PORTE DE FER

Ce conte est inspiré des écrits relatifs aux Esséniens et aux manuscrits de la mer Morte. L'auteure relate donc la vie d'un enfant dans une époque et une contrée lointaines. À sept ans, Simon est choisi pour être instruit et doit se montrer digne de confiance. Il doit quitter sa famille et son village pour entrer au Grand Collège, un endroit austère où sa vie va complètement changer. Sur un ton philosophique et dans un style très littéraire, voire poétique, on aborde l'épreuve de la séparation, très brusque, mais vécue avec un courage héroïque. Le texte est un peu dense pour les petits de six ans, le premier âge auquel le livre est recommandé. La chaleur des images adoucit le caractère dramatique de l'histoire, ce qui est plutôt une bonne idée.

LA NUIT WOOLF

Premier roman de l'auteure Lyne Richard, La nuit Woolf, comme son titre l'indique, emprunte un peu au destin de Virginia Woolf :

le prénom de l'héroïne et le geste de mettre des pierres dans ses poches. Virginia vit sa première histoire d'amour avec Antoine, elle est convaincue que c'est pour toujours, mais la fin arrive et avec elle la peine, tellement grande que l'idée d'en finir l'amène près de la mer. Au dernier moment, elle rencontre un mystérieux personnage qui la retient et la réconcilie avec la vie. Les émotions du premier amour et de la rupture sont racontées avec intensité, mais le désir de vivre se réinstalle peut-être un peu rapidement. Comme l'amour, qui revient vite et fort, avec un homme laid, car, dans l'épreuve, Virginia aura appris à voir la beauté intérieure. Romantique, mais un peu cliché. (14 ans et plus)

> CHRIS RIDDELL. Apolline et le fantôme de l'école, Milan Jeunesse, 176 p. 19,95 $

> GERONIMO STILTON. Qui a volé le diamant géant?, Albin Michel Jeunesse, 120 p. 9,95 $

> GISÈLE DESROCHES. Simon et la porte de fer, Éditions Trampoline, 32 p. 12,95 $

> LYNE RICHARD. La nuit Woolf, Québec Amérique, 224 p. 14,95 $

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer