L'Internationale d'art miniature: fascination sous la loupe

La Galerie Louise-Carrier présente le volet concours de... (fournie par l'Internationale d'art miniature)

Agrandir

La Galerie Louise-Carrier présente le volet concours de cette neuvième édition.

fournie par l'Internationale d'art miniature

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Pour les passionnés du détail et de la précision ou simplement pour les curieux, le Vieux-Lévis accueille la neuvième présentation de l'Internationale d'art miniature. Jusqu'au 3 septembre, cinq lieux exposent quelque 300 oeuvres, des fusils miniatures du Montréalais David Kucer, à la peinture animalière de la Française Morgane Antoine.

Pour participer à ce grand rassemblement, les artistes doivent se plier à des exigences strictes. Les oeuvres ne doivent pas dépasser 75 centimètres carrés, ou 560 centimètres cubes pour celles en trois dimensions. Le résultat, fascinant, a déjà attiré de nombreux visiteurs depuis le début de l'été, une hausse d'achalandage de 23 %, estiment les organisateurs. Muni d'une loupe, le public peut se pencher sur les sculptures, les peintures et autres oeuvres en tout genre.

La Galerie Louise-Carrier propose le volet concours qui regroupe la plupart des pièces, réalisées par 160 artistes du monde entier. Des bourses totalisant 3000 $ ont été remises, notamment à la Californienne d'origine japonaise Akiko Watanabe pour une peinture et à l'artiste de l'île d'Orléans Anne-Yvonne Jouan pour son oeuvre Vimy, une petite boîte en plexiglas transparent.

Une goutte de thé dans l'univers, une pièce... (fournie par l'Internationale d'art miniature) - image 2.0

Agrandir

Une goutte de thé dans l'univers, une pièce de 9 cm x 14 cm x 4,4 cm réalisée par Maude Lamoureux de Sherbrooke

fournie par l'Internationale d'art miniature

«Elle renferme de la terre qui symbolise nos racines, le pays qui nous a vus naître, quelles que soient nos origines. Elle représente aussi la boue, paysage unique et mortifère, synonyme de l'enlisement de quatre longues années du premier conflit mondial. Cette terre, prisonnière dans l'espace cloisonné, semble prise au piège de l'infertilité des tranchées. Au-dessus, des coquelicots rouge sang se dressent fragiles, délicats et éphémères, comme la vie sous le feu. Pourtant, bien ancrés sur des tiges de métal, ils résistent dans une floraison éternelle, ultime manifeste pour la paix», décrit avec poésie Anne-Yvonne Jouan.

Volet maquettes de décors

L'Anglicane présente pour sa part le volet maquettes de décors - théâtre, cirque, télévision- fabriqué par des scénographes de la région. Des contes illustrés en miniature par des élèves du primaire de l'école Saint-Dominique à Lévis sont quant à eux exposés à la Bibliothèque Pierre-Georges-Roy.

Apache knuckleduster, une arme de 5 cm x 8,5... (fournie par l'Internationale d'art miniature) - image 3.0

Agrandir

Apache knuckleduster, une arme de 5 cm x 8,5 cm réalisée par David Kucer de Montréal

fournie par l'Internationale d'art miniature

Du côté de Regart, centre d'artistes en art actuel, on retrouve les oeuvres miniatures extérieures de l'artiste québécoise Esthera Prada.

La dernière station, le Lieu historique national du Canada du chantier A.C. Davie, présente une série de 160 gravures miniatures sur os inspirées des grands voiliers. Une note maritime signée Élise Gagnon, qui réside à Vancouver.

L'organisation propose un rallye à travers ces cinq lieux, qui permettra à un participant de gagner une oeuvre de l'artiste hongroise Pál Csaba.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer