La dépose de quatre oeuvres à l'église de Saint-Antoine-de-Tilly

Quatre immenses tableaux ont été décrochés à l'église de... (Télé-Québec)

Agrandir

Télé-Québec

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Soleil

Quatre immenses tableaux ont été décrochés à l'église de Saint-Antoine-de-Tilly. Cette opération délicate et spectaculaire nécessite de grandes précautions. Ils sont prêtés au Musée national des beaux-arts du Québec (MNBAQ) le temps d'une exposition : Le fabuleux destin des tableaux des abbés Desjardins, du 15 juin au 4 septembre 2017.

Pourquoi ces tableaux précisément? Le conservateur de l'art ancien au MNBAQ, Daniel Drouin, a raconté les grandes lignes à l'équipe de La Fabrique culturelle. Leur histoire remonte à... la Révolution française (1789). De nombreuses oeuvres d'art religieux ont été confisquées ou mises à l'abri. Vers les années 1817 à 1820, près de 200 tableaux prendront le chemin vers le Québec dont les églises manquent d'ornements. Cette action a été initiée par l'abbé Philippe-Jean-Louis Desjardins dont le frère, Louis-Joseph, est aumônier chez les Augustines. C'est ainsi que dans plusieurs églises du territoire se retrouveront ces imposants tableaux. Par la suite, des artistes-peintres canadiens seront amenés à les restaurer au besoin, voire même à les copier, leur donnant ainsi une nouvelle expertise et un élan vers leurs propres créations.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer