Giacometti à Québec l'hiver prochain

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le Musée national des beaux-arts du Québec s'apprête à accueillir une exposition d'envergure à l'hiver 2018, une rétrospective de l'oeuvre d'Alberto Giacometti, qui a été créé pour la Tate Modern de Londres. Québec recevra la première présentation nord-américaine de l'exposition.

Alberto Giacometti, Homme qui marche, 1960. Bronze, 180,5... (Photo © Succession Alberto Giacometti/ SODRAC pour le Canada (2018)) - image 1.0

Agrandir

Alberto Giacometti, Homme qui marche, 1960. Bronze, 180,5 x 27 x 97 cm

Photo © Succession Alberto Giacometti/ SODRAC pour le Canada (2018)

Du 8 février au 13 mai 2018, on pourra voir les sculptures particulières - personnages très allongés, émouvantes figures filiformes - ainsi que des toiles et des plâtres du célèbre artiste suisse, qui a longtemps vécu à Paris. La Boule suspendue, l'Homme qui pointe et l'Homme qui marche, des pièces célèbres, font partie du corpus de près de 150 oeuvres qui sera présenté.

>> Voir quelques oeuvres d'Alberto Giacometti

La commissaire, Catherine Grenier, est directrice et conservatrice générale de la Fondation Giacometti depuis 2014. Line Ouellet, directrice et conservatrice en chef du MNBAQ, a commencé les pourparlers avec Mme Grenier dès 2015.

Ce sont des maquettes du futur pavillon Lassonde qui ont convaincu la commissaire de considérer Québec dans ses plans. La rétrospective de Giacometti est la première exposition organisée sur le continent américain par la Fondation Alberto et Annette Giacometti depuis plus de quinze ans. Après Québec, elle sera présentée au musée Guggenheim de New York, puis à celui de Bilbao.

«C'est une nouvelle qui va s'inscrire dans l'histoire du MNBAQ», a déclaré Linda Tremblay, responsable des relations de presse de l'institution. «Nous allons vraiment pouvoir apprécier toutes les périodes du travail de Giacometti, a souligné Line Ouellet. Il est passé du cubisme au surréalisme, à son arrivée à Paris, mais le corps a toujours été au centre de ses créations. Toute leur intensité est concentrée dans les regards. On verra des plâtres jamais exposés, qui ont été restaurés et repeints, et qui permettront de voir tout le travail formidable qu'exécute la Fondation Giacometti.»

Le sculpteur a réalisé bon nombre de miniatures. «Il disait qu'en faisant quelque chose de 2 cm de haut, vous avez plus de chance de capter le sens de l'univers qu'en tentant de saisir le ciel tout entier», a cité Mme Ouellet. Ses peintures, un aspect moins connu de son travail, devraient ravir les amateurs d'art. «Malgré la diversité des médiums et des supports, on reconnaît toujours sa signature. C'est entre autres ce qui en fait un des plus grands artistes du XXe siècle», a ajouté la directrice.

Le MNBAQ bénéficie d'une contribution de 1 million $ de la Mesure d'aide financière à l'intention des musées d'État pour les expositions internationales majeures pour ce projet.

Un premier MNBAQ GALA

Le Musée a également annoncé jeudi la création du MNBAQ GALA, un événement-bénéfice «haut en couleur et prestigieux» dont la première édition se tiendra le 5 mai 2018. L'événement, qui sera le plus ambitieux de la Fondation du MNBAQ, alliera art, architecture et philanthropie, a annoncé Jean St-Gelais, nouveau président du conseil d'administration de la Fondation du MNBAQ. On nous promet de grands artistes, des créateurs et des célébrités à cette soirée dont la fondation souhaite faire une tradition.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer