Truck-stop: leurres en série sur la 20

Play reality_se jouer du réel de Patrick Bérubé... (Image Patrick Bérubé)

Agrandir

Play reality_se jouer du réel de Patrick Bérubé sera installé sur la ferme Roland Plante, à Saint-Janvier-de-Joly.

Image Patrick Bérubé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Prendre l'autoroute entre Québec et Montréal n'aura jamais été aussi tentant que cet été. L'oeil de poisson et le centre Clark ont organisé un parcours d'art éphémère le long de l'axe routier et comptent bien susciter questionnements et étonnement chez les automobilistes.

Une douzaine de propositions artistiques et des évènements spéciaux sont au menu. Menu qui sera justement annoncé sur des napperons de papier dans une quinzaine de casse-croûtes indépendants le long de la 20. Le Relais Routier Petit, seul vrai «truck-stop» de Truck Stop, créera même une poutine spéciale portant le nom du projet artistique.

«Nous avions la volonté de relier physiquement les deux centres [Clark à Montréal et L'oeil  de poisson à Québec], d'aller à la rencontre d'un public non-initié, d'occuper un espace dépourvu d'oeuvres d'art et de questionner notre rapport au territoire et aux déplacements», indique Émilie Roi, directrice générale de L'OEil de poisson.

«Beaucoup d'artistes en sont à leur premier projet d'art public à l'extérieur», note Jeanne Couture, responsable des communications de Truck Stop. Le projet est coordonné par Caroline Boucher-Boudreau, qui a entre autres travaillé sur des projets d'Azur Créations avec Nancy Bernier. 

La chasse aux autorisations pour ce projet hors-norme n'a pas été de la tarte. La ferme Roland Plante a été la première à dire oui, suivie de plusieurs commerces et particuliers. Il a toutefois fallu un long huit mois pour convaincre le ministère des Transports de laisser les artistes occuper les abords et des coins des haltes routières.

Mirages et mémoire

Ariane Plante a créé une trame sonore de trois heures, à télécharger sur le site Web de Truck Stop avant de prendre la route, à partir d'ambiances sonores, de paroles intimes et de fragments de paysage. 

L'installation Zénith de Camille Bernard-Gravel, qui brille au soleil et ondule au vent, créera un mirage intrigant à Laurier-Station alors que le gros signe «play» qu'apposera Patrick Bérubé sur la ferme Roland Plante (une référence à toutes les bébelles électroniques qui nous accompagnent en voiture et détournent notre attention du paysage) promet de susciter les questionnements. 

ExCroissance (dont voici un croquis) de Rosalie D.... (Image Rosalie D. Gagné) - image 2.0

Agrandir

ExCroissance (dont voici un croquis) de Rosalie D. Gagné sera installée sur le Relais Routier Petit à Sainte-Hélène-de-Bagot.

Image Rosalie D. Gagné

Rosalie D. Gagné, installera une structure gonflable organique, semblable à un gros poumon, sur le toit du Relais Routier Petit alors que, de nuit, les projections lumineuses du duo Organ Mood apparaîtront sur un silo à grain de Sainte-Eulalie.

Alain-Martin Richard fera un projet en deux temps à la halte routière Villeroy. Trois séances photo avec des voyageurs en juin lui permettront ensuite de réaliser une installation photographique. En arrivant à cette halte et à trois autres, on pourra lire les poèmes en français, en anglais et en abénakis de Gisele Amantea, découpés en vers sur des panneaux routiers. On pourra aussi chercher l'intrus parmi les panneaux publicitaires qui bordent l'autoroute, puisque l'un d'entre eux sera signé Joshua Schwebel.

Semer le doute

Les chasseurs d'antiquités croiront qu'ils ont la berlue en passant devant Antiquités Michel Prince, qui sera enveloppé par une sculpture de contre-plaqué de Nicolas Flemming, donnant l'impression que le commerce est en rénovation. Mathieu Latulippe sèmera quant à lui le doute à la Halte des Hurons en annonçant un mégaprojet de halte routière complètement surréaliste sur un faux panneau d'affichage. 

Le duo Gagnon-Forest a documenté la décrépitude d'un vrai site surréaliste aujourd'hui détruit : le restaurant soucoupe-volante et autres attractions imaginées par l'inventeur Jean Saint-Germain et présenteront une exposition à la halte de Saint-Nazaire-d'Acton.

Pendant les vacances de la construction, Douglas Scholes tracera une ligne entre Montréal et Québec en parcourant à pied les routes secondaires qui longent la 20. Le performeur sera ensuite réexpédié à son point de départ dans une caisse de transport. 

Steven Girard fera quant à lui de courtes vidéoperformances nourries par ses nombreux allers-retours entre les deux villes. Les deux projets seront à suivre sur le site et le Facebook de Truck Stop.

Convoi de l'Orchestre d'hommes-orchestre (ici à Limoilou en 2015)... (Renaud Philippe) - image 3.0

Agrandir

Convoi de l'Orchestre d'hommes-orchestre (ici à Limoilou en 2015) aura une nouvelle mouture au Complexe hôtelier 4 saisons à Notre-Dame-du-Bon-Conseil.

Renaud Philippe

L'orchestre d'hommes-orchestres installera sa caravane-musée ambulante du 28 juillet au 1er août au Complexe hôtelier 4 saisons, à Notre-Dame-du-Bon-Conseil. Pour souligner la fin de Truck Stop, le 19 août, l'installation vidéo Blanc de Nelly-Ève Rajotte sera projetée au ciné-parc abandonné de Drummondville. 

Truck Stop se déroulera du 17 juin au 19 août. Info: truck-stop.ca




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer