MNBAQ: 2017 joyeuse... et française!

Un portrait du cinéaste Alfred Hitchcock, pour la... (fournie par le Musée de l'Élysée)

Agrandir

Un portrait du cinéaste Alfred Hitchcock, pour la promotion du film Les Oiseaux, croqué par le photographe Philippe Halsman, en 1962.

fournie par le Musée de l'Élysée

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) La directrice générale et le directeur des communications du Musée national des beaux-arts du Québec, Line Ouellet et Jean-Francois Lippé, se trouvent à Paris pour y dévoiler plusieurs collaborations à venir avec des institutions françaises. L'été 2017 sera notamment consacré au photographe Philippe Halsman, qui a réalisé des portraits avant-gardistes et déjantés de nombreuses célébrités parisiennes et new-yorkaises.

Nous savions déjà que la Manif d'art, qui se déroulera du 18 février au 14 mai sous le titre L'art de la joie, inclurait plusieurs artistes de l'Hexagone sous l'égide de la commissaire française Alexia Fabre. 

Été 

Dès le 15 juin et jusqu'au 4 septembre, le MNBAQ accueillera Philippe Halsman. Étonnez-moi! en primeur nord-américaine. Réalisée par le Musée de l'Élysée à partir des archives de la famille Halsman, l'exposition rétrospective retrace la carrière du photographe américain des années 30 à Paris (où il collabora au Vogue) aux années 40 à 70 dans son studio new-yorkais (où il fit 101 couvertures du magazine Life). Il y réalisa des portraits de Chagall, de Le Corbusier, de Malraux, de Marilyn Monroe, de Duke Ellington et d'Albert Einstein, entre autres.

Toujours cet été, Le fabuleux destin des tableaux des abbés Desjardins, organisée en partenariat avec le Musée des beaux-arts de Rennes, retracera l'épopée de plus de 200 tableaux religieux saisis pendant la Révolution française et vendus au Québec dans des paroisses en pleine expansion. Ceux-ci ont influencé plusieurs peintres québécois et referont le trajet jusqu'en France pour y être exposés à l'automne 2017.

Automne

Une double exposition présentera les carrières de la peintre américaine Joan Mitchell et du peintre québécois Jean-Paul Riopelle à l'aune de leur relation amoureuse, de leur rencontre en 1955 à leur rupture en 1979. Des tableaux grand format, quelques oeuvres sur papier et des documents d'archives retraceront les grandes lignes de leur dialogue nourri autour de l'abstraction. Joan Mitchell / Jean-Paul Riopelle sera présentée du 12 octobre 2017 au 7 janvier 2018.

Le Songe de saint Joseph (artiste inconnu), entre... (Gouvernement du Canada, Institut canadien de conservation) - image 2.0

Agrandir

Le Songe de saint Joseph (artiste inconnu), entre 1600 et 1650. Collection du MNBAQ.

Gouvernement du Canada, Institut canadien de conservation

Printemps

Le Temps file. Portrait de la vanité dans la collection du MNBAQ sera présentée du 6 avril au 24 septembre. Des oeuvres de différents médiums (arts décoratifs, estampe, vidéo, dessin, peinture, photo et sculpture) qui ont en commun de nous faire réfléchir sur l'aspect transitoire de la vie, qui évoquent le passage du temps et la disparition, seront puisées dans la collection.

Carl Trahan, qui a remporté le prix en art actuel du MNBAQ, exposera du 6 avril au 24 septembre le fruit de sa réflexion sur le poids des mots et les failles de la traduction.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer