Deux Van Gogh volés en 2002 retrouvés à Naples

Les chefs-d'oeuvre de Van Gogh retrouvés ont été... (AFP)

Agrandir

Les chefs-d'oeuvre de Van Gogh retrouvés ont été dévoilés aux journalistes, vendredi, lors d'une conférence de presse à Naples, en présence du directeur du Musée Van Gogh, Axel Rueger.

AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Frances D'Emilio
Associated Press
Rome

Des policiers qui enquêtaient sur de présumés membres de la mafia italienne soupçonnés de faire du trafic de cocaïne ont découvert deux toiles de Vincent Van Gogh cachées dans une ferme près de Naples. Ces chefs-d'oeuvre du peintre néerlandais avaient été volés au Musée Van Gogh d'Amsterdam en 2002, ont précisé les autorités, vendredi.

Les deux tableaux faisaient partie des «oeuvres d'art les plus recherchées au monde et se trouvaient sur la liste du FBI des dix plus grands crimes liés à l'art», a souligné le ministre de l'Intérieur, Angelino Alfano.

Les toiles ont été retrouvées dans une ferme près de Castellammare di Stabia, où la police a saisi pour environ 20 millions d'euros (29,5 millions $ CAN) de biens, incluant les terres agricoles des villas et des appartements de même qu'un petit avion. Les enquêteurs croient que ces biens sont liés à deux membres de la Camorra, Mario Cerrone et Raffaele Imperiale, selon une déclaration des procureurs Giovanni Colangelo et Filippo Beatrice.

Les chefs-d'oeuvre retrouvés, posés sur des chevalets, ont été dévoilés aux journalistes, vendredi, lors d'une conférence de presse à Naples. Le directeur du Musée Van Gogh, Axel Rueger, a expliqué que les enquêteurs avaient communiqué avec son établissement plus tôt cette semaine et que des experts avaient jugé que les toiles étaient authentiques.

«Il va sans dire que c'est un grand jour pour nous, a déclaré Axel Rueger à Sky TG24 TV. Nous espérons qu'elles seront bientôt de retour là où elles devraient être.»

Retirées de leur cadre et recouvertes de tissu de coton, les toiles paraissaient être en bonne condition, malgré leur longue odyssée, a ajouté le musée.

L'une des toiles, Vue de la mer de Scheveningen (tempête), est l'une des premières oeuvres majeures de Van Gogh. Elle a été réalisée en 1882. La deuxième est Sortie de l'église de Nuenen, peinte en 1884.

Morceaux de preuve

Malgré les souhaits du Musée Van Gogh, les toiles ne quitteront pas l'Italie de sitôt. Elles représentent des éléments de preuve dans une enquête qui cherchera à déterminer si des membres de la Camorra sont derrière le vol original ou s'ils ont acquis les oeuvres plus tard.

La Camorra est l'une des trois plus grandes organisations criminelles en Italie et consiste en un regroupement de plusieurs clans, basés à Naples et dans plusieurs petites villes de la région de Campanie.

Selon le colonel Giovanni Salerno, de la police financière, la personne qui se trouvait sur la ferme au moment de la saisie «n'a pas dit un mot» pour expliquer comment les toiles s'y étaient retrouvées.

Les autorités ignorent où les tableaux ont été conservés pendant les 14 années ayant suivi le crime, perpétré par deux voleurs qui étaient entrés par effraction dans le musée pendant la nuit, en 2002. Les voleurs avaient apparemment grimpé au deuxième étage avec une échelle et étaient entrés par une fenêtre.

«Après toutes ces années, on ne se risquait pas à espérer un retour, s'est exclamé Axel Rueger. Les toiles ont été retrouvées! Être capable de prononcer ces mots est une chose que je n'osais plus espérer.»

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer