Les confettis sauvages d'Annie Baillargeon

Annie Baillargeon devant ses oeuvres Les fingales (à gauche) et Les... (Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

Annie Baillargeon devant ses oeuvres Les fingales (à gauche) et Les fantaisies, 2 des 10 tableaux exposés à la Galerie 3.

Le Soleil, Patrice Laroche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Josianne Desloges
Josianne Desloges

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Québec) Annie Baillargeon a longtemps eu deux pratiques séparées : une en performance, avec le collectif Les fermières obsédées, et l'autre en photographie, où elle multipliait les corps pour en faire d'étourdissants et séduisants mandalas. L'artiste de Québec a fusionné ses deux démarches, amenant du performatif dans ses oeuvres photographiques et créant des performances plus près de l'expérimentation plastique.

Dix tableaux nous attendent sur les murs de la Galerie 3 pour l'exposition Les natures mortes : épisodes de petits déclins; une partie seulement du corpus d'une trentaine de pièces sur lequel travaille Annie Baillargeon depuis deux ans. 

«On y voit des environnements un peu fanés, à l'abandon, comme des jardins morts, des forêts en fin de saison, des champs labourés et prêts pour l'hiver», décrit Annie Baillargeon. Les paysages en question n'existent pas, même s'ils sont composés à partir de plusieurs photographies de paysages réels, retravaillées avec le logiciel Photoshop. 

L'artiste s'est rendue dans la forêt qui borde la maison de ses parents à Saint-Catherine-de-la-Jacques-Cartier et dans des champs qui appartiennent à des amis, à l'île d'Orléans. Elle pouvait ainsi y performer à sa guise, s'y maculer d'encre et de confettis, y dévorer des gâteaux ou multiplier les contorsions dans un sac de plastique sans y déranger personne... et en ayant une douche à proximité. Après, comme pour les paysages, son personnage se démultipliait sur ordinateur, récréant une série d'actions ou placé dans une mise en scène.

Ajouts à l'aquarelle

Elle a intégré une nouvelle étape, rendue possible grâce à son nouvel atelier dans Saint-Sauveur, qui lui permet de sortir le nez de son ordinateur pour intervenir à l'aquarelle directement sur l'oeuvre imprimée. Elle y ajoute des éléments de costumes, des confettis, des nébuleuses, des ornements étranges ou festifs dans les décors sublimés. «Je voulais redynamiser l'image, mettre quelque chose de plus joyeux, énergique. C'est aussi avec l'aquarelle que j'introduis l'abstraction, alors qu'avant, c'était avec les corps», indique Annie Baillargeon. «Il y a quelque chose de plus performatif dans les corps, de moins ornemental. Ils investissent le paysage au lieu de s'y fondre.»

Les récoltes... (Fournie par la Galerie 3) - image 2.0

Agrandir

Les récoltes

Fournie par la Galerie 3

Les fantômes... (Fournie par la Galerie 3) - image 2.1

Agrandir

Les fantômes

Fournie par la Galerie 3

Ces «épisodes de petits déclins» tiennent à la fois du rituel, de la cérémonie et de la catharsis. L'artiste ne cache pas qu'elle traversait une période mouvementée lors de la création. «Maintenant, je crée des oeuvres beaucoup plus paisibles», note-t-elle.

Dans Erreur, un personnage, seul, est pris dans un magma d'intempéries, alors que dans Les récoltes, une jeune femme en robe blanche, le visage couvert par une cascade de cheveux bruns, s'épuise et s'éreinte dans un champ de melons jaunes.

«Je voulais faire un clin d'oeil aux natures mortes, mais avec des légumes et des fruits trop mûrs, presque pourris», explique Baillargeon. Dans Les embaumements, où des fruits trop mûrs jonchent le sol terreux, l'encre qui macule ses jambes se confond avec les traits d'aquarelle.

On est avalé par deux grandes toiles, Les fingales et Les occasions, où le même personnage féminin se livre à un poignant anniversaire solitaire. Rouleau à pâte, feux de Bengale, cupcakes, confettis, gavage et trop-plein, comme si les modèles d'un tableau vivant en avaient eu ras-le-bol de tenir la pose, et avait laissé exploser leurs émotions les plus refoulées. La métaphore est ouverte, poignante.

Collectif

On a pu voir Annie Baillargeon au sein du collectif B.L.U.S.H., lors de La folle foire, qui marquait l'ouverture du pavillon Lassonde, sur la rue Cartier. «On a conservé le côté féminin de l'ancien collectif Les fermières, mais on joue davantage avec les couleurs et les matières. On travaille beaucoup avec les chromatiques, le maquillage. On est dans l'expérimentation plastique, dans l'idée de la peinture primitive. On voulait toutes un peu refaire notre identité», explique-t-elle.

Plusieurs de ses oeuvres font également partie de l'exposition Figures et variations anatomiques, présentée jusqu'au 13 novembre au Centre d'art de Kamouraska, qui s'intéresse au corps humain et animal dans des espaces fictifs et des territoires imaginés.

Les natures mortes : épisodes de petits déclins est présentée jusqu'au 23 octobre à la Galerie 3, au 247, rue Saint-Vallier Est, à Québec.

Une websérie du MNBAQ

Après les 12 capsules intitulées Une oeuvre expliquée, qui visait à mieux faire connaître sa collection, le Musée national des beaux-arts du Québec (MNBAQ) a lancé cette semaine une websérie mettant en lumière l'art contemporain et actuel. Intitulée Un artiste, une oeuvre, celle-ci s'intéresse à 33 artistes, comme Bill Vazan, BGL, David Atlmedj, Nadia Myre, Françoise Sullivan et Raymonde April, en leur laissant la parole pour raconter et expliquer une de leur oeuvre. Le projet a été piloté par Marie-Hélène Raymond, édimestre et gestionnaire de communauté au MNBAQ, et réalisé par la cinéaste Marilyn Laflamme. Les épisodes sont accessibles sur le site Web du MNBAQ, sur Vimeo, sur YouTube et sur La fabrique Culturelle.  Josianne Desloges (collaboration spéciale)

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer