Galerie d'art urbaine dans Montcalm

La Galerie Montcalm, divisée en deux pavillons, s'inspire... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

La Galerie Montcalm, divisée en deux pavillons, s'inspire du passage dans le quartier de personnalités, comme Anne Hébert ou Gabrielle Roy, dont des épigraphes serviront à mieux les faire connaître, explique le directeur général Jean-Pierre Bédard

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Soucieuse de déployer sa signature de quartier des arts, la SDC Montcalm inaugure dimanche une galerie d'art urbaine qui sera ouverte jusqu'au début septembre à l'angle de la rue Saunders et de l'avenue Bourlamaque.

La Galerie Montcalm, divisée en deux pavillons, s'inspire du passage dans le quartier de personnalités, comme Anne Hébert ou Gabrielle Roy, dont des épigraphes serviront à mieux les faire connaître, explique le directeur général Jean-Pierre Bédard. L'exposition servira également à montrer «la vision du futur» que la SDC souhaite pour le secteur. Un tableau servira à recueillir les commentaires du public qui seront ensuite mis en ligne sur les pages Facebook et Instagram du Quartier des arts.

Le choix du lieu pour l'installation de cette galerie urbaine n'est pas fortuit. Il s'agit d'un «clin d'oeil historique» à la présence, il y a peu de temps, de la Galerie Montcalm. Les visiteurs auront aussi l'opportunité d'amorcer «un beau dialogue» avec l'entrée du nouveau pavillon Pierre Lassonde du Musée national des beaux-arts de Québec. Une façon d'interpeller les visiteurs de l'institution, dès leur sortie, pour les inciter à s'engager dans le quartier, explique M. Bédard.

Une «ligne du temps» peinte sur le trottoir permettra de faire des liens entre les deux modules.

Il s'agit de la seconde fois que la SDC propose cette expérience culturelle. L'été dernier, une exposition sur le Festival d'été, «plus anecdotique», avait eu pignon sur rue au coin de Cartier et de Crémazie. «L'idée n'avait pas été exploitée à sa pleine capacité. Nous voulions la bonifier afin que le public s'approprie cet espace», mentionne M. Bédard, confiant de voir le concept de retour à l'été 2018.

30 000$ d'investissements

L'an dernier, la Ville avait investi 30 000 $ pour la construction des modules. Cet été, l'initiative est financée exclusivement par les cotisations des membres de la SDC et la Caisse Desjardins du Plateau Montcalm.

Par ailleurs, histoire de faire résonner la note bleue dans le quartier, un trio de jazz sera en prestation à l'heure de l'apéro, de 17h à 19h, tous les jours, jusqu'à la fin du mois d'août, au coin de Cartier et de Saunders.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer