Cure de jeunesse au Musée du Fort

Le spectacle de 23 minutes présenté au Musée... (Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

Le spectacle de 23 minutes présenté au Musée du Fort est toujours basé sur le scénario original écrit il y a 50 ans par Tony Price, le père du président actuel du C. A. du Musée, Evan Price (photo).

Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Pour ses 50 ans, le Musée du Fort a complètement remis à jour son spectacle son et lumière éducatif sur l'histoire militaire de la ville de Québec.

On a révisé les effets visuels et les éclairages, ajouté des projections vidéo, composé une nouvelle bande sonore et rafraîchi la grande maquette de 400 pieds carrés qui représente Québec et sa région aux environs de 1750.

Cette cure de jeunesse a coûté 200 000 $. Le tiers de cette somme a été financé par l'Office du tourisme de Québec et ses différents partenaires publics. Les deux autres tiers ont été investis par le Musée du Fort.

«Le besoin tant pour la population locale que touristique de mieux comprendre l'histoire est toujours aussi essentiel aujourd'hui qu'en 1965», fait valoir Evan Price, président du C. A. du Musée du Fort. «C'est le point de départ d'une exploration de la ville», ajoute-t-il.

Traverser l'histoire

Le Musée a subi de nombreuses transformations au cours des années. La seule chose qui n'a pas changé, c'est le scénario original écrit par Tony Price. «Mon père a dit l'avoir écrit 50 fois, raconte Evan Price. Personne n'a compté, mais c'est fort possible, le connaissant. Une chose est certaine, il n'a pas été modifié depuis, et à ce sujet, je vous mets au défi de trouver un texte historique écrit il y a 50 ans qui passe encore à travers les filtres du politiquement correct d'aujourd'hui. Il y en a peu.»

Le spectacle de 23 minutes fait le récit des six tentatives de prise de Québec, depuis le siège des frères Kirke en 1629 jusqu'à la défaite du général américain Arnold en 1775. Il raconte dans le détail la bataille du 13 septembre 1759 et le pénible siège de trois mois qui l'a précédée.

Les éclairages fins et les projections vidéo viennent donner vie à la présentation. On a désormais l'impression de sentir le courant s'agiter dans le fleuve. Une animation également vivante projetée sur un écran géant placé en fond de scène vient appuyer la narration. 

La bonne vieille maquette en trois dimensions permet toujours de comprendre combien les opérations militaires et les caractéristiques du terrain sont liées. La topographie particulière de Québec, ses caractéristiques stratégiques naturelles en faisaient une ville convoitée. 

Le Musée du Fort s'est installé en 1965 dans un ancien bureau de vente du Canadien National situé sur la rue Sainte-Anne, juste en face du château Frontenac. C'était alors la première attraction touristique privée de Québec, note M. Price. Ce dernier rappelle au passage l'énorme défi que représentait il y a 50 ans la création d'un spectacle automatisé, sans ordinateur ni contrôle électronique. 

À noter qu'une activité portes ouvertes sera organisée le 15 novembre. L'entrée au Musée du Fort sera alors gratuite toute la journée.

Infos et billets : 418 692-2175,

www.musedufort.com

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer