Stéphan La Roche, nouveau dg des Musées de la civilisation

Stéphan La Roche souhaite procéder à plusieurs changements: faire... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Stéphan La Roche souhaite procéder à plusieurs changements: faire plus de place au numérique et surtout, sortir de Québec.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) En tant que nouveau directeur général, Stéphan La Roche souhaite «briser la coquille» des Musées de la civilisation. Voyages, expositions hors des murs et événements multidisciplinaires sont dans son collimateur.

Stéphan La Roche... (Photo Musées de la civilisation) - image 1.0

Agrandir

Stéphan La Roche

Photo Musées de la civilisation

M. La Roche s'est adressé aux médias mercredi, après que sa nomination eut été annoncée aux employés des Musées. Il succédera à Michel Côté à partir du 13 octobre, lui qui avait déjà annoncé son départ en avril. «Michel Côté laisse la maison en pleine santé, avec une équipe très compétente», soutient le nouveau dg.

Tout de même, M. La Roche souhaite procéder à plusieurs changements : faire plus de place au numérique et surtout, sortir de Québec. «On est une institution nationale, alors il faut être présent à Montréal, à Rouyn, à Rivière-du-Loup, et créer des partenariats avec ces communautés-là», évoque-t-il.

M. La Roche parle aussi de se déplacer à Toronto, à Calgary et même ailleurs dans le monde. Mais comment y arriver avec une subvention annuelle de 18 millions $, qui est la même depuis 25 ans? «Je pense que de créer des alliances ailleurs, ça ne doit pas être vu comme une dépense, mais comme un investissement. Ça va nous aider à rayonner et aussi à devenir plus attractif chez nous», dit-il.

«Un phoenix»

Il admet tout de même que les dernières années n'ont pas été faciles pour le Musée de la civilisation, en raison des travaux majeurs de maçonnerie en façade et de l'incendie qui a condamné plusieurs salles il y a environ un an. «Le Musée est comme un phoenix qui renaît de ses cendres», lance-t-il, convaincu qu'il pourra le projeter dans l'avenir.

Actuellement pdg du Conseil des arts et des lettres du Québec, pour qui il travaille depuis 2008, il a décidé de relever le défi de devenir dg des Musées parce qu'il se considère comme un «développeur», qui aime être en contact avec le public. «Je vais avoir les deux mains dedans et c'est ça qui m'attire», soutient l'homme de 48 ans.

Natif de Québec, M. La Roche a étudié au Petit Séminaire et à l'Université Laval en droit, avant de se lancer dans une carrière à saveur culturelle au gouvernement. Il a également contribué à la relance du Palais Montcalm comme directeur général, au milieu des années 2000.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer