Nippon-Fiction: un espace famille japonisant au MNBAQ

Détail d'une estampe de Cynthia Dinan-Mitchell exposée au MNBAQ... (Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

Détail d'une estampe de Cynthia Dinan-Mitchell exposée au MNBAQ

Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) En parallèle de l'exposition Inspiration Japon, des impressionnistes aux modernes, l'artiste Cynthia Dinan-Mitchell a été invitée à investir le salon Paul-Ranville pour créer Nippon-Fiction, un espace famille japonisant rempli de surprises et de merveilles.

Avec Western Wasabi, l'artiste Cynthia Dinan-Mitchell mélange la culture... (Le Soleil, Yan Doublet) - image 1.0

Agrandir

Avec Western Wasabi, l'artiste Cynthia Dinan-Mitchell mélange la culture des cowboys et celle des geishas.

Le Soleil, Yan Doublet

Des masques de samouraïs farfelus amusent les enfants... (Le Soleil, Yan Doublet) - image 1.1

Agrandir

Des masques de samouraïs farfelus amusent les enfants dans l'espace Nippon-Fiction du MNBAQ.

Le Soleil, Yan Doublet

Le point de départ de l'installation est sa série d'estampes Western Wasabi, où des cowboys content fleurette à de jolies geishas. «C'est la rencontre de l'Est et de l'Ouest, résume Cynthia Dinan-Mitchell. Je fusionne toujours deux styles, deux cultures, pour créer de l'harmonie dans les contrastes.»

Cette hybridation se décline ailleurs dans l'exposition. Un dragon noir, qui garde des oeufs de tissu dans un coffre rempli de riz, est coiffé d'un panache. Des masques sur socle à hauteur d'enfants sont coiffés de moustaches, de casques de samouraï, de cornes de licorne... Tout, de la tapisserie aux coussins du salon de thé, porte la trace sérigraphique de l'artiste.

Celle-ci présentera une tablée inspirée de Martha Stewart à la biennale Orange de Saint-Hyacinthe en août, puis aura une résidence de deux semaines en Thaïlande, où elle souhaite collaborer avec des couturiers pour concevoir des vêtements avec ses tissus sérigraphiés.

Agrandissement

Au Musée national des beaux-arts, les familles représentent environ 25 000 visiteurs et les groupes scolaires, 21 000, selon Anne Eschapasse, directrice des expositions et de la médiation. Avec l'ouverture du nouveau pavillon en mai 2016, l'institution pourra agrandir le salon Paul-Rainville en récupérant l'espace présentement alloué à la boutique.

Cet été, un médiaguide pour l'exposition Inspiration Japon, un nouveau parcours découverte du pavillon Charles-Baillairgé et trois ateliers de création aux couleurs nippones sont proposés aux familles.

L'accès au musée est gratuit pour les 12 ans et moins et un forfait famille est disponible à 40 $ (pour deux adultes et trois enfants de 12 à 17 ans). Détails et horaires : 418 643-2150

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer