Deux fois plus de Passages insolites

Une figurine de soldat géante, qui semble avoir... (Le Soleil, Frédéric Matte)

Agrandir

Une figurine de soldat géante, qui semble avoir perdu la tête.

Le Soleil, Frédéric Matte

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Lorsque vous déambulerez dans le quartier Création cet été, ouvrez l'oeil. Parce que vous pourriez être surpris par un clocher bleu qui semble flotter, un chantier de construction qui n'en est pas un, ou des figurines de soldat géantes, qui semblent avoir perdu la tête.

Pour une deuxième année, le parcours d'art public les Passages insolites s'installe dans le Petit-Champlain, à Place-Royale et dans le Vieux-Port de Québec, ce que la Ville de Québec aime appeler le quartier Création.

«Oui, on est une ville de patrimoine, mais on n'est pas figés dans le temps», a souligné Julie Lemieux, responsable de la Culture à la Ville de Québec, lors du lancement jeudi. Agréablement surprise du succès remporté par ces oeuvres éphémères l'an dernier, la Ville a décidé d'augmenter la mise. Le financement est passé de 275 000 $ à 325 000 $.

Par «un tour de force» et en recyclant quelques oeuvres qui étaient là l'an dernier, Vincent Roy, directeur général d'EXURO, a réussi à faire installer douze oeuvres d'art actuel cette année, au lieu de six.

«Le premier critère, c'était la folie. Il fallait avoir des oeuvres qui détonnent, qui bousculent», soutient M. Roy. Très surpris de l'appropriation des oeuvres par le public l'an dernier, Vincent Roy souhaite revivre cet attachement cette année. «Au début quand j'ai créé EXMURO, je voulais créer un besoin. Je voulais que les gens aient besoin d'art dans leur vie, dans leur quotidien. Et là, quand les gens me disent : ''On aime ça, on en veut d'autres'', c'est comme réussi.»

Le parcours cette un peu plus étalé. Il part de la gare fluviale du traversier Québec-Lévis jusqu'à la gare du Palais. «L'objectif, c'est que les gens se promènent dans le quartier et découvrent les boutiques, les galeries d'art, les restaurants», soutient Julie Lemieux.

Pour ceux qui trouvent la promenade à pied un peu trop longue, Tours Ludovica offre de faire la visite en cyclo-pousse pour 40 $.

On a aussi prolongé la durée de l'exposition jusqu'au 2 novembre, question que les croisiéristes, qui sont nombreux à l'automne, en profitent aussi. Pour plus de détails: passagesinsolites.com

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer