Jardin des sculptures du Domaine Forget: au pays des géants

Duke, de John Clement...

Agrandir

Duke, de John Clement

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Saint-Irénée) Ce qui frappe dans les monumentales sculptures du Jardin harmonique, c'est que plus on les regarde, plus elles donnent l'impression d'être chez elles à Saint-Irénée. On finit presque par croire qu'elles ont simplement poussé sur les vastes pelouses du Domaine Forget. Ici, entre mer et montagne, ces géants d'acier avaient vraiment trouvé un espace aux dimensions idéales.

Reine du fleuve, de Doug Schatz... - image 1.0

Agrandir

Reine du fleuve, de Doug Schatz

Le chant des baleines, de Peter Lundberg... - image 1.1

Agrandir

Le chant des baleines, de Peter Lundberg

Dès qu'on lui a montré le site, le sculpteur américain John Henry a compris qu'il tenait un lieu parfait pour accueillir la grande exposition itinérante dont il est le commissaire. C'est son ami Walter Schatz, lui-même un visiteur assidu du Domaine Forget depuis 20 ans, qui, devinant le potentiel de l'endroit, le lui a fait découvrir.

Le Jardin harmonique de sculptures compte actuellement 16 oeuvres créées par des sculpteurs américains et allemands qui exposent déjà un peu partout dans le monde. Depuis 2005, le jardin a été installé à Sarasota et à Miami, en Floride, à l'université Georgia Tech, en Géorgie, et à Saint-Urban, en Suisse. À vrai dire, l'exposition se renouvelle continuellement, car, au fil du temps, plusieurs des oeuvres trouvent preneur, ce qui oblige les artistes à en créer de nouvelles.

Selon John Henry, la proposition actuelle est la plus réussie de toutes celles qu'il a organisées jusqu'ici. «Voilà à quoi une bonne exposition devrait ressembler», a-t-il déclaré à l'occasion du vernissage, samedi dernier. «Elle se déroule vraiment en plein air et en pleine nature.»

Le visiteur ne peut que constater l'harmonie de l'échelle. Installées devant l'immensité du Saint-Laurent, adossées aux Laurentides, les grandes structures d'acier comme La tour de John Henry, Nori de Brett Price ou Reine du fleuve de Doug Schatz semblent entrer naturellement en consonance. On peut en dire autant du Chant des baleines, cette gigantesque arche de béton conçue par l'artiste Peter Lundberg, qui a d'abord été coulée puis modelée sur place, directement dans la terre, avant d'être élevée vers le ciel.

Voir grand

La présence de la vie culturelle et artistique est déjà très forte à Saint-Irénée. En accueillant cette première biennale de sculptures, le Domaine Forget vient tout naturellement élargir la portée de son offre de diffusion, laquelle comme on sait compte déjà la musique et la danse.

Le 1er août, d'ailleurs, une expérience originale de mariage des formes d'expression sera tentée à l'occasion de la Journée arts sans frontières. Le quatuor Molinari procédera alors à la création in situ d'une oeuvre musicale inspirée par le Jardin harmonique de sculptures et commandée spécialement par le Domaine Forget à huit compositeurs canadiens.

Le Domaine Forget a bien l'intention de poursuivre au cours des prochaines années sa nouvelle percée dans le domaine des arts visuels. Les organisateurs voient grand. Ils songent à accueillir dès l'été 2017, et juste à temps pour marquer le 150e anniversaire de la confédération, des oeuvres d'artistes venant de chacune des provinces et de chacun des territoires canadiens.

La biennale se poursuit jusqu'au printemps 2017. À noter que les 16 oeuvres de l'exposition itinérante viennent s'ajouter aux 9 sculptures contemporaines et permanentes créées par des artistes d'ici que possède déjà le Domaine Forget. L'accès est gratuit en tout temps. Pour encore mieux en profiter, on peut également la parcourir à l'occasion d'une visite guidée offerte au coût de 10 $ par personne.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer