La Manif d'art deviendra hivernale au nouveau pavillon Lassonde

Le président du conseil d'administration du MNBAQ, Pierre... (Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

Le président du conseil d'administration du MNBAQ, Pierre Lassonde, la directrice générale et conservatrice en chef du MNBAQ, Line Ouellet, la ministre de la Culture, Hélène David, le directeur général et artistique de la Manif d'art, Claude Bélanger, et le pdg du Conseil des arts et des lettres du Québec, Stéphan La Roche, discutaient devant la maquette du nouveau pavillon du Musée, mardi.

Le Soleil, Patrice Laroche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Les nouvelles dimensions du Musée national des beaux-arts du Québec (MNBAQ) permettront d'accueillir la prochaine biennale d'art actuel de Québec. La Manif d'art 8, qui aurait dû avoir lieu en mai 2016, est donc déplacée en février 2017 et aura deux commissaires plutôt qu'un seul.

Stéphan La Roche, le pdg du Conseil des arts et des lettres du Québec, a souligné que ce partenariat entre le MNBAQ et la Manif d'art ressemblait à celui qui a été ficelé l'an dernier entre la Biennale de Montréal et le Musée d'art contemporain de Montréal, une association qui a selon lui été bénéfique pour les deux entités.

Avec l'agrandissement, «on double les espaces d'exposition», a rappelé Line Ouellet, directrice générale et conservatrice en chef du MNBAQ, ajoutant que les salles seront «de la qualité du nouveau MoMA». L'ouverture est prévue en 2016, sans qu'un mois, ou même une saison, ne soit officiellement fixé.

Claude Bélanger, directeur général et artistique de la Manif d'art, indique toutefois que c'est parce que l'ouverture pourrait avoir lieu en mai 2016 que la biennale a été déplacée en hiver, après les célébrations. En s'associant au Musée, le festival bénéficiera de beaux et vastes espaces, d'une accessibilité accrue ainsi que d'un meilleur rayonnement à l'international, croit son directeur. D'autant plus que l'évènement ne sera plus seulement coordonné par un commissaire québécois, mais également par un commissaire étranger, choisis conjointement par le MNBAQ et la biennale.

La saison froide n'empêchera pas la Manif d'art d'inclure bon nombre d'installations extérieures. «Pour l'instant, on aurait six installations extérieures dans la ville en plus de celles qui seront autour du musée», précise-t-il.

Le MNBAQ a déjà investi la rue Cartier en collaboration avec EXMURO pendant l'été 2013 lors de l'exposition Pellan, le grand atelier et continue de le faire avec les abat-jours géants, porteurs d'oeuvres de Riopelle, Lemieux, Leduc et Pellan. Le débordement devrait prendre une nouvelle forme pendant la Manif.

Le futur pavillon Pierre-Lassonde du Musée national des... - image 2.0

Agrandir

Le futur pavillon Pierre-Lassonde du Musée national des beaux-arts du Québec ouvrira en 2016.

De l'ombrage au Mois multi

La prochaine Manif d'art, qui commencera à la mi-février 2017, se trouvera à empiéter sur le Mois Multi, l'autre festival d'art actuel de Québec, qui se tient chaque mois de février depuis 15 ans. 

Même si la directrice générale du MNBAQ, Line Ouellet, assure qu'il y aura assez d'espace pour les deux événements dans les nouveaux locaux du Musée, il y aura une commotion dans les galeries des centres d'artistes du complexe Méduse, utilisées par les deux festivals. 

«Nous sommes très préoccupés, signifie Gaétan Gosselin, directeur général de Recto-Verso, qui organise le Mois Multi. Ce choix [de déplacer la Manif d'art en février] nous pose un énorme problème en regard de nos partenaires.»

Plusieurs centres d'artistes lui ont déjà signifié qu'ils devront privilégier la biennale au détriment du festival d'arts multidisciplinaires et électroniques.

Des pourparlers ont eu lieu pour inclure le Mois Multi dans l'entente entre le Musée et la Manif, indique M. Gosselin. «Mais nous ne voulions pas devenir une biennale», explique-t-il. L'attribution du financement et l'attention médiatique seront plus difficiles à obtenir dans l'ombrage de deux géants. Des «échanges constructifs» sont toutefois en cours, spécifie M. Gosselin.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer